- PUBLICITÉ -
Mathieu Célestin, deuxième au Québec chez les juvéniles

(Photo Pierre Latour)

Mathieu Célestin, deuxième au Québec chez les juvéniles

Patinage de vitesse courte piste

En quatre compétitions cette année, le Blainvillois Mathieu Célestin était toujours sorti gagnant. Il aura fallu attendre aux Championnats québécois de patinage de vitesse courte piste pour voir l’un de ses adversaires profiter d’une chute et se sauver avec les grands honneurs.

Malgré tout, le patineur de Blainville était déjà assuré de participer aux Championnats canadiens, qui auront lieu à Campbellton, au Nouveau-Brunswick, les 27 et 28 mars prochains.

C’est au 1 000 mètres que le tout s’est joué, alors que Célestin filait vers la victoire quand un rival a tenté de le dépasser dans le dernier tour, il a chuté et amené le représentant du Club de Rosemère dans sa chute en plus d’un autre patineur.

Célestin s’est relevé et a complété le parcours, mais le mal était fait. Les trois autres patineurs présents en finale en ont profité pour monter sur le podium et il a dû se contenter de la cinquième place.

Il n’allait pas baisser les bras pour autant. Il a mérité l’or au 500 m et tout allait donc se décider au 777 m. Célestin a complètement dominé sa séance de qualifications avant d’être disqualifié en demi-finale.

Il fallait donc jouer de chance et que les astres soient alignés pour espérer mettre la main sur la Coupe du Québec. Le Blainvillois devait remporter la finale B et Gabriel Maillé, son principal compétiteur, devait finir cinquième de la finale A.

Croyez-le ou non, c’est ce qui s’est produit. Mathieu Célestin méritait donc la fameuse Coupe du Québec jusqu’au moment où les officiels disqualifient un patineur de la finale A, ce qui allait permettre à Maillé de grimper au quatrième rang et de coiffer Célestin au classement général.

De belles progressions

Outre Célestin, le Club de patinage de vitesse de Rosemère était représenté par huit autres patineurs à la plus importante compétition de la saison pour les patineurs junior élite et juvénile espoir.
Également inscrit, chez les juvéniles, Paul Dufresne a démontré qu’il avait bien progressé au court de la saison, lui qui a terminé deuxième lors du 1 000 mètres et a pris le sixième rang au classement général.

Toujours chez les juvéniles, chez les filles, la Boisbriannaise Kloé Boily, qui en est à sa première année dans cette catégorie, a terminé au neuvième rang, signant sa meilleure performance au 500 m, alors qu’elle a pris le troisième rang de la finale B.

Dans la catégorie junior, la Térésienne Gabrielle Desharnais-Préfontaine a été la plus constante chez les représentantes du Club de Rosemère pour prendre le sixième rang. Elle a reporté la finale B du 500 m.

La Blainvilloise Alexandra Monette, qui est de retour à l’entraînement depuis seulement trois mois, en raison d’une sérieuse blessure à la cuisse, a terminé au neuvième rang, malgré une chute au 500 m la reléguant à la finale C. Au 1 500 m, elle a terminé au 6e rang de la finale A.

Sabrina Lévesque a pour sa part complété la compétition au 16e rang. Elle a obtenu son meilleur résultat au 1 500 m quand elle a gagné la finale C.

Chez les garçons, Sébastien Cadorette a pris le cinquième rang du 1 500 m, ce qui lui a permis de prendre le 10e rang au classement général. Patrick Vallée a, pour sa part, fini au 17e rang.

Dans la classe intermédiaire, Lindsay Jasmin s’est classée au septième rang grâce, entre autres, à sa cinquième place au 1 500 m.

Sélection nationale

En fin de semaine, deux patineuses du Club de patinage de vitesse de Rosemère seront en action, à l’aréna Maurice-Richard, pour la deuxième sélection nationale.

Lysandre Allard-Leclerc avait obtenu son invitation à Edmonton lors des essais en vue des Championnats du monde junior, alors que la performance de Gabrielle Desharnais-Préfontaine, à cette même compétition, lui avait permis d’être la première substitut. Comme une patineuse s’est désistée, elle sera de la partie.

La Lorraine Maude Bezeau, qui patine pour Montréal-International, est également inscrite à cette compétition d’envergure.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top