- PUBLICITÉ -
L’indiscipline des Nordiques les empêche de dominer

(Photo Hugo Vincent)

L’indiscipline des Nordiques les empêche de dominer

Football collégial

Les Nordiques du collège Lionel-Groulx ont peut-être disposé du Noir et Or de Valleyfield par la marque de 23-12, dimanche, mais le pointage aurait pu être différent si les Térésiens n’avaient pas écopé de 145 verges de pénalités.

 

«Nous avons passé le quatrième quart dans leur territoire. Valleyfield nous a offert une belle opposition, mais le pointage aurait pu être fort différent», a expliqué l’entraîneur des Nordiques, Éric Marier.

Les ouailles de Marier ont frappé tôt quand Éric Belleville a bloqué un botté de dégagement avant de récupérer le ballon pour galoper sur une distance de 25 verges, chemin faisant vers le premier majeur de la rencontre.

Les Campivalenciens ont répliqué avant la fin du premier quart. Ils ont réussi un touché sur un retour de dégagement d’une distance de 50 verges.

Vers la fin du deuxième quart, le Noir et Or a accordé un touché de sûreté aux Nordiques, avant de voir Jérémie Staines-Provencher capter une passe de six verges d’Alexis Viger pour son quatrième touché en deux rencontres.

Olivier Arcand a une fois de plus été parfait du bout de son pied en réussissant les deux convertis.

L’équipe receveuse a réduit l’écart au début du troisième quart, quand, à leur tour, les Nordiques ont accordé un touché de sûreté. Peu de temps après, le Noir et Or a réussi un placement pour réduire l’écart à 16-12.

C’est au quatrième quart que les casques argentés ont cloué le dernier clou dans le cercueil de leurs adversaires, tandis que Christian Turenne a franchi la ligne des buts après avoir attrapé une passe de 10 verges du quart Alexis Viger.

Des blessures pas sérieuses

Comme le match se déroulait quand même assez bien, Marier a décidé de garder trois vétérans au banc, puisque ceux-ci souffraient de blessures mineures.

Ainsi, Simon Faudel, Alexandre Audette et Jérémie Staines-Provencher n’ont pas foulé le terrain en deuxième demie. «Nous avons de jeunes joueurs remplis de talent. Ils n’ont pas l’aplomb de nos vétérans, mais ça leur donne de l’expérience, a-t-il expliqué. Viger nous donne une autre dimension en attaque avec sa mobilité alors que Faudel a un canon à la place du bras.»

Brio défensif

Une fois de plus cette semaine, plusieurs joueurs de l’unité défensive se sont signalés. Olivier Daoust-Pichette a continué son excellent travail avec deux sacs du quart, six plaqués et une passe rabattue.

Les demis défensifs Sébastien Morin et Simon Lamontagne ont réussi six plaqués chacun alors que le secondeur Jean-Christophe Bouvrette et le joueur de ligne défensive Francis Durand en ont obtenu cinq.

Robin Bigras s’est également signalé en réussissant trois interceptions, alors que son coéquipier Samuel Bibeault était crédité d’une interception.

La visite des Triades

Le samedi 9 octobre à 19 h 30, les Nordiques recevront la visite des Triades du cégep de Lanaudière. L’enjeu sera différent pour les deux formations, mais Éric Marier s’attend à un match robuste et voit cette rencontre comme un bon test pour son équipe.

Avec une victoire, les Nordiques pourraient s’assurer d’entreprendre les séries à domicile alors que les Triades tentent de consolider leur place dans ce dernier droit de la saison.

«Ils vont venir ici avec l’énergie du désespoir. C’est un match important pour eux s’ils veulent être des séries», a conclu Marier.

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top