- PUBLICITÉ -
Les unités spéciales coulent les Wildcats

(Photo Yves Déry)

Les unités spéciales coulent les Wildcats

Football moustique AAA

Les Wildcats des Laurentides, moustique AAA, affrontaient les tenants de la première position dans le circuit, les Warriors de LaSalle. Les Warriors ont eu le dessus par la marque de 38-14 dans un match durement disputé au domicile des Wildcats, à Saint-Eustache, samedi passé, pour ainsi leur infliger leur deuxième défaite de la saison.

Avant cette rencontre, la formation de LaSalle n’avait accordé aucun point à ses adversaires et avait marqué un grand total de 269 points en seulement cinq rencontres.

L’importance des unités spéciales

Malgré une attaque en plein contrôle de ses moyens, la formation de l’entraîneur-chef des Wildcats, Alexandre Pepin, a dû s’avouer vaincue contre la meilleure formation de la ligue. «Nous avons travaillé plus fort que nos derniers matchs, offensivement. Nous avons complété plusieurs passes et couru plusieurs longues courses», explique-t-il.

Malgré la défaite, Pepin est satisfait de la progression de son offensive depuis le début de la saison. «Je tiens à souligner l’amélioration offensive, mais nous devrons quand même doubler l’effort lors du prochain match contre eux», raconte l’entraîneur-chef.

Pour les Wildcats, la partie s’est jouée lors des unités spéciales, alors que les Warriors sont parvenus à reprendre le ballon et marquer trois touchés. Dans la défaite, le quart-arrière de la formation laurentienne, Maxim Sénécal, a une fois de plus connu un bon match, se permettant plusieurs courses et de nombreuses passes réussies, dont deux qui ont mené à des touchés.

Manque de discipline en défensive

Selon les dires d’Alexandre Pepin, c’est en défensive que les choses devront changer si l’on souhaite aspirer aux plus hauts sommets. Selon celui-ci, la consigne ne peut être plus claire. «Ils devront se mettre au travail et surtout écouter les consignes de leurs entraîneurs», dit-il. Cette saison, les Wildcats ont accordé un total de 88 points et en ont marqué 188 en six parties.

Les Wildcats auront la chance de reprendre le chemin de la victoire ce samedi, à 13 h, à Saint-Eustache, alors qu’ils reçoivent l’autre formation du circuit à leur avoir infligé la défaite, les Raiders de Châteauguay.

Le peewee passe près de l’échapper

Il s’en est fallu de peu pour la formation d’Alain Gauvin lors de la rencontre de samedi passé, alors que de nombreuses erreurs, face au Hornets de Youth, ont coûté cher. Les Wildcats l’ont finalement remporté 34-27, dans un match intense du début à la fin.

Après avoir pris les devants, la formation des Laurentides a vu les Hornets remonter la pente et même prendre les devants pour une première fois lors du troisième quart. «Ils nous ont fait la vie dure lors du troisième quart. Nos gars ont fait preuve de caractère et sont venus de l’arrière pour aller chercher une grosse victoire», raconte l’entraîneur-chef. Dans la victoire, Jonathan Pagé-Cocche et Bruno Labelle ont tous deux marqué deux touchés. La formation d’Alain Gauvin est présentement au premier rang de la ligue avec une fiche de six victoires et aucune défaite.

Défaite du bantam, victoire du midget

La formation bantam des Wildcats a connu la défaite, dimanche passé, alors qu’elle recevait les Lions de North Shore au parc Ducharme. L’équipe de l’entraîneur-chef Patrick Lesage a été défaite par la marque de 31-14. Leur prochaine rencontre a lieu ce samedi à 16 h, alors que les Wildcats visiteront les Warriors de LaSalle, au parc Keith-Ewenson.

Pour sa part, la formation midget des Wildcats des Laurentides a repris le chemin de la victoire, lors du week-end passé, alors qu’ils ont défait les Rebelles de Saint-Hubert au compte de 17-7. Au moment de lire ces lignes, les Wildcats auront affronté les Packers de Greenfield Park, vendredi au parc Ducharme. Les Wildcats ont maintenant une fiche de cinq victoires et trois défaites. 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top