- PUBLICITÉ -
Les Nordiques visent les grands honneurs

(Photo Pierre Latour)

Les Nordiques visent les grands honneurs

Soccer collégial AAA

La première année des Nordiques dans le soccer collégial AAA, chez les filles, aura été rempli de tumulte, mais le nouvel entraîneur Frederico Angeles croit que cette équipe peut rafler le titre provincial.

Les filles du collège Lionel-Groulx n’ont pas goûté à la victoire au cours des trois dernières parties, mais il n’y a pas lieu de s’inquiéter selon Angeles. «Il y a beaucoup de talent dans cette équipe. Quand je suis arrivé, il n’y avait pas vraiment un bon esprit d’équipe et j’ai voulu implanter ma façon de jouer. Comme elles étaient assurées de prendre part aux séries, j’avais donc trois matchs pour les préparer», a-t-il indiqué.
«Les filles se blâmaient entre elles. Je me suis donc assis avec elles et nous avons fait un pacte, celui de travailler ensemble», relate l’entraîneur.

Contre Dawson, elles tiraient de l’arrière 3-0 après une demie, quand le déclic s’est fait dans la tête des joueuses. Elles ont réussi à combler l’écart pour créer l’égalité.
«C’est bien beau implanter un nouveau système, mais tant que les résultats ne sont pas là, c’est dur pour elles d’y croire. Cette remontée leur a permis d’y croire», analyse Angeles.

Samedi dernier, elles concluaient la saison régulière contre John-Abbott. Les protégées d’Angeles ont dominé tout au long de la rencontre, mais elles n’ont pas été en mesure de faire bouger les cordages, si bien que ce sont leurs adversaires qui ont pris les devants.

La capitaine Catherine St-Louis, qui n’avait pas entrepris la deuxième demie sur le terrain, a été renvoyée dans la mêlée par Angeles. Peu de temps après, elle a accepté une passe de Lisa-Marie Pelletier pour créer l’égalité.

Pelletier avait réussi à déborder l’adversaire avant de centrer le ballon pour sa coéquipière.

La revanche en tête

C’est certainement avec un esprit de vengeance que les filles de Lionel-Groulx sautaient sur le terrain, hier, pour prendre part à la demi-finale du circuit collégial AAA.

Elles étaient confrontées à la formation de Sainte-Foy, celle-là même qui les avaient humiliées 5-1 plus tôt cette saison.
«C’est une défaite que les filles n’ont pas oubliée, c’est certain, a mentionné Angeles. De la façon dont nous avons joué au cours du dernier match, si on est opportuniste, on devrait l’emporter.»

L’équipe gagnante de ce duel croisera ensuite le fer, dimanche, avec la formation victorieuse de l’autre demi-finale, soit les Élans de FX Garneau ou les représentantes du collège Dawson.

Les championnes provinciales prendront ensuite la route de Toronto pour prendre part aux Championnats canadiens.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top