- PUBLICITÉ -
Les Nordiques seront maîtres de leur destinée

Selon l’entraîneur-chef Armando Melo, le capitaine et milieu de terrain Maxime Leconte sera le leader des Nordiques de Lionel-Groulx, cette saison.

Les Nordiques seront maîtres de leur destinée

Soccer collégial AAA

Après son entrée, il y a deux ans, au sein du circuit québécois collégial AAA, l’équipe masculine de soccer du Collège Lionel-Groulx ne veut plus la place de figurant.

Cinquièmes la saison dernière, les Nordiques comptent bien se tailler une place parmi les plus hautes sphères de la ligue provinciale, à leur troisième année d’existence.

«C’est la troisième année de notre programme triennal, alors c’est une année où nous attendons des résultats. De plus, nous accueillerons, en fin de saison, les Championnats provinciaux. En tant qu’hôtes, nous voulons être sur le terrain et non dans les gradins», raconte l’entraîneur-chef de la formation, Armando Melo.

À la barre de l’équipe depuis 1993, lorsque cette dernière évoluait encore dans la ligue AA, M. Melo aura l’honneur de piloter cette saison une équipe tout en profondeur. Après avoir dirigé, conjointement avec l’équipe AA, un camp d’entraînement à la mi-août, Armando Melo a pu jeter son dévolu sur 17 joueurs, dont huit vétérans et neuf recrues. «C’est un bon mélange et je sais que je peux compter sur d’excellents éléments. La plus grande différence entre cette année et les deux précédentes, c’est que je n’ai pas de lacune, analyse Melo. Je sais que je peux remplacer à tout moment un joueur partant qui connaît une mauvaise période par un joueur sur le banc qui ne pourra pas faire pire. Ça me facilite la tâche et ça met les joueurs en confiance. L’équipe est beaucoup plus homogène cette année, du premier au 17e joueur.»

L’entraîneur fonde évidemment de grandes attentes sur son capitaine, le milieu de terrain Maxime Leconte, qui a été nommé joueur de l’année la saison dernière. «Il sera notre grand leader cette année. Notre grande force sera aussi devant les filets, car nous avons deux excellents gardiens de but, Dominic Chaumont et Raphaël Bélanger Vaillancourt», poursuit l’entraîneur.

Chez les recrues, M. Melo ne peut passer sous silence l’attaquant Karim Acharid, qui devrait également contribuer aux succès de l’équipe. «Karim a entamé sa carrière chez les Nordiques avec le programme de soccer intérieur, mais il s’agira de sa première saison extérieure à Lionel-Groulx», dit-il.

La mission

Expérience et maturité, voilà des mots qui colleront bien aux Nordiques cette année. La formation a certainement grandi et évolué aux côtés de ses joueurs. Plusieurs d’entre eux termineront également leur parcours collégial cette année. Pour eux, c’est donc maintenant ou jamais. «Les joueurs eux-mêmes sont en mission puisque la moitié de l’équipe est composée de finissants, alors ils veulent terminer sur une bonne note», ajoute Melo.

Ça signifie d’abord de remporter le plus de matchs possible, puis faire partie du carré d’as en fin de saison afin d’obtenir un laissez-passer pour les Championnats provinciaux. Après la déception de l’année dernière, alors que les Nordiques sont passés à un point des provinciaux, tout sera mis en branle pour que cela n’arrive pas une deuxième fois. «Nous l’avons encore de travers dans la gorge, alors cette année, nous allons nous assurer d’être en contrôle de notre destiné. La table est mise pour avoir une bonne saison», promet l’entraîneur.

Un match à la fois

Les joueurs des Nordiques ne penseront toutefois pas à la fin de saison tout de suite. Car pour se rendre aux Championnats provinciaux, il faut d’abord compter un but de plus que l’adversaire le plus souvent possible. «Nous allons y aller match par match et chercher notre stabilité, prévoit Melo. J’essaie aussi de mettre en place un modèle de coopération entre les joueurs pour que chacun connaisse son rôle au niveau de l’équipe. De cette façon, l’entraide arrivera plus rapidement pendant les rencontres.»

Les Nordiques auront la chance d’amorcer leur saison à la maison, au Parc Ducharme, ce vendredi 10 septembre, à 21 h. Leurs premiers adversaires seront les représentants du Collège Dawson. «Il y a une bonne rivalité entre les deux Cégeps. Il y a toujours des étincelles lorsque nous jouons contre eux. Nous espérons avoir l’appui des étudiants et des résidants de Sainte-Thérèse », rappelle Armando Melo. Moins de 48 heures plus tard, Lionel-Groulx sera l’invité du Collège François-Xavier Garneau, dimanche. «Ils sont les favoris chaque année et ils ont un très grand bassin de joueurs. Chaque point que nous irons chercher à Québec sera important pour le classement », termine l’entraîneur.

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top