- PUBLICITÉ -
Entête - Sport en bref

Les Nordiques ne perdent plus

L’effet Leblanc se fait déjà sentir

Il est encore tôt pour se prononcer sans équivoque, mais à première vue, l’entraîneur-chef et directeur-gérant des Nordiques du collège Lionel-Groulx, Jean-François Sénéchal, semble avoir réalisé un coup de maître en faisant l’acquisition de Jean-Philippe Leblanc, des Condors de Kahnawake.

Depuis l’arrivée de Leblanc au sein des Nordiques, ces derniers ne savent plus ce que signifie le mot «perdre». Au moment d’écrire ces lignes, ils avaient aligné trois victoires en autant de joutes, s’étaient emparé du deuxième rang de leur division, devant les Panthères de Saint-Jérôme, et Leblanc ainsi que son complice de toujours, Marc-André Tourigny, étaient tout feu tout flamme. Le premier avait 9 points au cours de ses trois joutes, tandis que le second en comptait 12. Qui dit mieux?

S’il ne cherche pas à minimiser l’impact de l’acquisition du prolifique marqueur de 20 ans, Jean-François Sénéchal préfère toutefois donner crédit à l’ensemble de ses troupiers pour expliquer le fait que ceux-ci connaissent une heureuse séquence de huit victoires à leurs dix derniers matchs.
«Nous avons commencé à jouer du bon hockey avant l’arrivée de Leblanc. Les gars sont sur la coche depuis un bon bout de temps. Ils travaillent fort dans les pratiques, respectent le système de jeu, nos deux gardiens, Guillaume Tartre et Nicolas Héroux, accomplissent de l’excellent travail (et bien d’autres)», énumère-t-il.

Trois en trois

N’empêche que depuis la dernière parution du journal – ce qui coïncide avec l’arrivée de Leblanc au sein de l’équipe –, les Nordiques ont été plus convaincants que jamais. Lors du tout premier match de Leblanc à Joliette, il a amassé quatre passes, pendant que son compagnon de trio Marc-André Tourigny – il est notre «Athlète de la semaine» en page 58 – réalisait un tour du chapeau en plus d’ajouter une passe, dans un triomphe de 4-1 face à l’Action, le vendredi 14 novembre à Joliette. Le défenseur Patrick Bezeau a complété la marque.

Puis le duo infernal a remis ça deux jours plus tard, dans un gain de 7-3 face aux Montagnards de Sainte-Agathe, à l’aréna de Sainte-Thérèse. Jean-Philippe Leblanc a été littéralement sans pitié pour ses anciens coéquipiers en y allant d’une prestation remarquable de deux buts et deux passes, pendant que Tourigny était crédité de quatre passes. Guillaume Brisebois a aussi très bien fait, avec deux buts et une passe, alors que Maxime Martineau, Guillaume Durand et Anthony Pittarelli ont également touché la cible.

Premier blanc de Tartre

Enfin, les Nordiques ont profité d’une performance magistrale du gardien Guillaume Tartre pour soutirer une victoire de 4-0 aux mains des Panthères, mercredi à Saint-Jérôme. Il s’agissait du tout premier jeu blanc en carrière de Guillaume Tartre dans la Ligue de hockey junior AAA du Québec, lui qui n’a jamais cédé malgré les 39 tirs dirigés vers sa cage.

Qui furent les grandes vedettes offensives de cette rencontre? Eh bien oui! Elles furent évidemment Jean-Philippe Leblanc, dominant tout au long de la partie même s’il n’a récolté qu’une passe, et Marc-André Tourigny, crédité à nouveau de quatre mentions d’assistance. Les «pooleurs» de hockey junior AAA détenant les droits sur Tourigny et Leblanc doivent jubiler depuis que ces derniers sont de nouveau réunis…

Le défenseur Patrick Bezeau ainsi qu’Anthony Pittarelli, avec un doublé chacun, ont également très bien fait dans ce succès permettant aux Nordiques de dépasser les Panthères au deuxième rang de la division S.W.D. «Maintenant que nous avons dépassé Saint-Jérôme, nous visons donc les Cobras de Terrebonne (détenteurs de la première position avec dix points d’avance sur les Nordiques au moment d’écrire ces lignes)», conclut Jean-François Sénéchal, qui est d’une bonne humeur contagieuse depuis quelques jours.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top