- PUBLICITÉ -
Les Nordiques atteignent la finale

(Photo Yves Déry)

Les Nordiques atteignent la finale

Championnat québécois des moins de 21 ans

L’équipe féminine de volleyball des Nordiques du collège Lionel-Groulx en a surpris plusieurs, au championnat québécois de volleyball des moins de 21 ans, présenté dans la région de Québec, en se rendant en grande finale.

Pour ce faire, elles ont dû vaincre, en demi-finale, les Celtiques de Montréal qui comptaient dans leurs rangs des joueuses ayant participé aux Championnats canadiens universitaires avec les Carabins de l’Université de Montréal.

Les Celtiques pouvaient compter sur les services de la passeuse numéro 1 des Carabins ainsi que la libéro de l’équipe. Les trois autres joueuses provenaient des Cavalières de Bois-de-Boulogne, l’équipe qui a éliminé les Nordiques en demi-finale du collégial AAA.
«Nos adversaires étaient imposantes physiquement, avec plusieurs filles en haut de six pieds, mais notre passeuse Stéfanie Latreille-Banville a si bien diversifié notre attaque que nous avons réussi à les vaincre», a lancé Danyk Sauro, l’entraîneur de l’équipe.

En finale, les Térésiennes croisaient le fer avec les Élans de FX Garneau, mais il semble que la formation du collège Lionel-Groulx avait laissé beaucoup d’énergie en demi-finale. Elles ont dû s’avouer vaincues en trois manches de 25-16, 25-13 et 25-22.

Avant d’atteindre la ronde des quarts de finale, où elles ont pris la mesure des Lynx d’Édouard-Montpetit, les Nordiques ont remporté leurs trois matchs de poule, dont un contre l’équipe junior de l’Université McGill.

Geneviève Plante et Stéphanie Alexandre ont excellé, tout au long du week-end, en se relançant la balle. «Elles faisaient un concours pour savoir qui allait toucher le plus de blocs en attaquant, a-t-il ajouté. Elles utilisaient le bloc pour faire dévier le ballon hors de portée des adversaires.»

Sophie Dallaire prend également de plus en plus d’assurance au centre, elle qui évoluait à l’aile au niveau secondaire. «Elle a vraiment pris une grosse coche depuis la fin de la saison collégiale, a argué Sauro. Elle a frappé avec puissance en plus d’être efficace au contre.»

La fin de semaine dernière, Magy Ouimet et Sophie Dallaire prenaient part au championnat canadien des moins de 18 ans. Le tournoi comptait 80 formations et les représentantes de la région ont pris le 13e rang, soit le meilleur pour une équipe de la Belle Province.

La saison en salle est maintenant terminée, mais Geneviève Plante ne rangera pas ses espadrilles puisqu’elle représentera le Québec lors des Jeux du Canada présentés au mois d’août, à l’Île-du-Prince-Édouard.

Pour sa part, Danyk Sauro dirigera l’équipe Espoir du Québec. Le camp se tiendra à Saint-Jérôme.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top