- PUBLICITÉ -
L’équipe d’Audrey Guévin-Lalonde renouera avec le championnat U-18

La capitaine Audrey Guévin-Lalonde, la deuxième, Laurence Gagnon, la troisième, Naomi Lacroix-Béland et la joueuse de tête Marie-Hélène Gingras-Chauvin arborent fièrement leur breloque d’argent récoltée au CPCJ.

L’équipe d’Audrey Guévin-Lalonde renouera avec le championnat U-18

Finaliste au Championnat du circuit provincial junior de curling

L’équipe juvénile féminine d’Audrey-Guévin Lalonde, parrainée par le Club de curling de Rosemère, désirait plus que tout saisir sa chance de se qualifier pour les Jeux du Canada d’hiver de 2011, le 21 mars dernier, en tentant de remporter la finale du Championnat provincial du circuit junior (CPCJ). Elle a baissé pavillon 6-5 en finale de la section A, ce qui lui a tout de même permis d’obtenir son deuxième visa en carrière au Championnat national des moins de 18 ans (U-18) qui se déroulera l’an prochain, en Ontario.

C’est la formation de Lisa Davies, du club Glenmore, qui a disposé du groupe de Guévin-Lalonde lors des finales des sections A et B disputées sur les glaces du Club de curling de Montréal-Ouest.

Les porte-étendard de Glenmore ont donc défendu bec et ongles leur titre de championnes du CPCJ pour la saison 2008-2009. On se souviendra que c’est cette même équipe, agissant alors au nom de la région du Lac-Saint-Louis, qui avait été sacrée monarque des Jeux du Québec, chez nous, dans la MRC de Thérèse-De Blainville, en 2009.

La capitaine des vaincues était évidemment navrée de la tournure des évènements. «Je suis triste parce que nous venons de passer à côté d’une occasion qui se présente seulement une fois dans une vie, celle de pouvoir défendre les couleurs du Québec aux Jeux du Canada», a d’abord commenté Audrey Guévin-Lalonde, précisant que le sentiment était partagé par les autres membres de sa troupe.
«L’avantage d’une deuxième présence au Championnat national des moins de 18 ans, c’est que nous pourrons mesurer dès le départ le niveau de jeu. Nous allons nous sentir d’attaque», dit-elle avec conviction.

Pour sa part, l’entraîneur-chef de l’équipe de Rosemère, Luc Lalonde, relativement satisfait du travail accompli par ses protégées, a salué la performance des championnes. «L’équipe de Davies est notre bête noire depuis trois ans. Il faut leur accorder le mérite de s’être ressaisies lors du championnat du circuit, après avoir éprouvé toutes sortes de difficultés pendant la saison.»

De fait, la formation de Glenmore s’est assurée d’une place pour le carré d’as du CPCJ de justesse, avec un écart de seulement 0,65 point d’avance sur leurs plus proches poursuivantes. L’équipe de Guévin-Lalonde s’était hissée en tête du classement grâce à une récolte de 111,6 points.

Quant à la participation assurée au Championnat national des moins de 18 ans, en 2011, pour représenter le Québec, le pilote de l’équipe a déclaré, bien qu’il soit encore tôt pour s’emballer, ne pas vouloir que les filles s’y présentent en touristes. «En 2009, à Regina, en Saskatchewan, elles se sont laissé impressionner par la nouveauté et l’âge plus élevé de certaines de leurs opposantes. L’an prochain, elles auront deux années de plus, davantage d’expérience en banque et seront mûres pour viser un podium», a-t-il signifié.

En 2009, la formation d’Audrey Guévin-Lalonde avait terminé au douzième et dernier rang du classement du Championnat national des moins de 18 ans, avec une seule victoire en sept duels. «Ce serait difficile de faire pire», a ajouté M. Lalonde avec un brin d’humour.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top