- PUBLICITÉ -
Le malheur de l’un fait le bonheur l’autre

Maxime Frenette

Le malheur de l’un fait le bonheur l’autre

Hockey LHJMQ

Confiné à un rôle de réserviste depuis le début des séries éliminatoires du circuit Courteau, le Boisbriannais Maxime Frenette a vu de l’action, jeudi, dans la victoire des siens au compte de 9-2.

Il a été inséré dans la formation à la suite d’une blessure sérieuse à Chris DiDomenico, subie dans le match précédent. La carrière junior de ce choix de sixième tour des Maple Leafs de Toronto est maintenant terminée, même que sa participation au prochain camp d’entraînement de l’équipe torontoise est compromise. Il a subi une fracture du fémur et une luxation du genou.

Qu’à cela ne tienne, cette énorme perte pour les Voltigeurs de Drummondville ne les a pas empêchés de prendre les devants 3-1 dans la série finale qui les opposent aux Cataractes de Shawinigan.

Dans cette victoire de 9-2, Maxime Frenette a fait scintiller la lumière rouge au troisième vingt. Dans une cause perdante, Maxime Legault, un autre résidant de Boisbriand, a fait bouger les cordages.

Legault montre un dossier de 10 buts et 3 passes en 18 matchs. Jonathan Brunelle, un autre Boisbriannais, s’aligne avec les Voltigeurs, mais il n’a pas vu d’action, lui qui n’est âgé que de 17 ans.

Deux anciens porte-couleurs des Vikings des Laurentides sont également en action dans cette série finale. Il s’agit de Charles-Olivier Roussel, de Saint-Eustache, qui a une fiche de 4 buts et 12 passes en 18 parties. Il occupe le deuxième rang des meilleurs marqueurs chez les arrières.

Le Mirabellois Olivier Hotte, ancien capitaine des Vikings, a touché la cible à une reprise, en plus de se faire complice trois fois. Il a disputé les 16 matchs pour les Voltigeurs, en séries.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top