- PUBLICITÉ -
Le Junior de Montréal fait des heureux à Boisbriand

(Photo Yves Déry)

Le Junior de Montréal fait des heureux à Boisbriand

Ligue de hockey junior majeur du Québec

Les joueurs de l’organisation du Laser de Boisbriand, catégorie bantam CC, ont accueilli la bande de Pascal Vincent, dans le cadre d’une pratique conjointe ouverte au public, le samedi 26 février.

Pour le plaisir des jeunes

Alors que la formation du Laser sautait sur la patinoire du Centre d’excellence Sports Rousseau de Boisbriand aux côtés du Junior de Montréal, qui est présentement en deuxième position au classement général du circuit Courteau, Ginette Lanoie, de l’Association de hockey mineur de Boisbriand, ne pouvait qu’être satisfaite des résultats obtenus.

«Nous sommes très heureux de la tournure des évènements. Nous avons reçu la visite d’environ 350 personnes qui ont pu assister à la pratique, et ce, gratuitement», précise Mme Lanoie. Le Junior de Montréal était en terrain connu, puisqu’il tient fréquemment des pratiques en banlieue avec des organisations de hockey mineur afin de remettre à la communauté.

L’objectif premier, selon Mme Lanoie, demeure l’expérience que vivront ces jeunes de Boisbriand. «L’important, c’est que tous les jeunes aient eu du plaisir. Je suis certaine qu’il y en a plusieurs qui en auront long à raconter en arrivant à la maison», disait-elle. Durant la pratique, les joueurs des deux formations se sont amusés à mélanger le groupe et à participer à des exercices d’habileté.

«C’est comme pratiquer à la maison»

Joint au téléphone après l’entraînement public, le défenseur du Junior de Montréal Charles-Olivier Roussel, choix de 5e ronde des Prédateurs de Nashville lors de l’encan 2009 et résidant de Saint-Janvier, disait vraiment avoir apprécié l’expérience. «C’était vraiment plaisant. Le fait que la pratique se tienne à côté de chez nous rendait cela encore plus spécial», raconte l’athlète de 6’1’’ et 202 livres.

Selon ses dires, l’expérience aura permis à Charles-Olivier de faire un voyage dans le temps. «Ça m’a rappelé la période où c’est moi qui étais le jeune qui regardait les joueurs de la LHJMQ avec de grands yeux. Les joueurs du Laser étaient vraiment contents», complète-t-il.

Avec sept matchs à disputer à la saison régulière et à l’aube de la grande danse du printemps dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec, l’objectif des hommes de l’entraîneur-chef Pascal Vincent est clair, selon Charles-Olivier. «Nous voulons rattraper Saint John qui est présentement en première position au classement général, tout en nous bâtissant une confiance pour les séries éliminatoires qui s’en viennent», dit-il. Au moment d’écrire ces lignes, les Sea Dogs de Saint John possèdent une avance de 11 points sur la formation de Montréal, avec un match en main.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top