- PUBLICITÉ -
Le ciel est bleu chez les Nordiques

(Photo Yves Déry)

Le ciel est bleu chez les Nordiques

Hockey junior AAA

Juste à voir le sourire radieux illuminant le visage de l’entraîneur-chef Jean-François Sénéchal depuis quelques jours, il est facile de comprendre que tout va pour le mieux pour les Nordiques du collège Lionel-Groulx, par les temps qui courent.

En effet, cette équipe junior AAA a récolté huit points sur une possibilité de dix au cours de ses cinq dernières joutes. La belle séquence des Bleus s’est poursuivie, le week-end dernier, avec deux gains en autant de duels disputés loin de leur confortable domicile qu’est l’aréna de Sainte-Thérèse.

D’abord confrontés aux Maroons de Lachine, l’une des bonnes formations du circuit Morency, le vendredi 31 octobre, les Nordiques ont joué du hockey inspiré leur permettant de soutirer une victoire de 6-5 à leurs hôtes. Ce sont deux vétérans de l’équipe, Marc-André Tourigny et Anthony Pittarelli, qui ont pris les choses en main offensivement. Ils ont tous deux réalisé un tour du chapeau au cours des deux premiers tiers, pour procurer un coussin de 6-2 aux Térésiens.

Confortable, cette avance? Certainement pas. Les Maroons ont profité de l’indiscipline des visiteurs, en troisième période, pour revenir dans la rencontre et rétrécir l’écart à un seul but. Un autre vétéran, le gardien Guillaume Tartre, a cependant fermé la porte dans les derniers instants de cet affrontement.
«Nous avons battu une très bonne équipe après avoir connu l’un de nos meilleurs débuts de match, cette saison, mais notre indiscipline a failli nous coûter cher. Guillaume Tartre a été très bon, il a reçu 51 lancers, dont 24 en troisième. Notre défenseur Guillaume Durand a aussi été très efficace. Je crois qu’il a dû bloquer dix lancers à lui seul», commente M. Sénéchal.

Dès le lendemain de ce beau succès, la troupe de Jean-François Sénéchal s’est dirigée vers Sainte-Agathe, pour y croiser le fer avec les Montagnards. Même si cette équipe ne constitue pas l’une des puissances de la Ligue, elle est toutefois très coriace et les Nordiques ont pu le constater.
«Nous menions 3-0, mais nous avons failli perdre. Pour une deuxième fois de suite, Patrick Bezeau a pris une mauvaise pénalité, tard dans le match, ce qui aurait pu nous faire très mal. Mais nous nous en sommes sortis», soutient le pilote térésien, qui a pardonné rapidement à Bezeau son indiscipline, étant donné que le défenseur a inscrit un doublé au cours de cette victoire. L’autre filet fut l’œuvre d’Hugo Cuende, tandis que le jeune gardien substitut Nicolas Héroux a mérité sa troisième victoire de la campagne.

De nouveaux

visages

Par ailleurs, les habitués des activités quotidiennes des Nordiques ont sans doute remarqué qu’il y a de nouveaux visages au sein de l’équipe, depuis quelques temps. Un gardien, Peter Korvouniaris, pratique avec les Bleus depuis deux semaines déjà. De plus, Michaël Demers, un centre ayant joué avec cette même concession (à Saint-Eustache), l’an dernier, est de retour avec l’équipe depuis la fin de semaine dernière. Enfin, le défenseur Simon Foley a contribué aux récents succès de la formation térésienne en faisant plus que bien à la ligne bleue.
«Je suis toujours en pourparlers pour des transactions, mais c’est toujours compliqué de transiger. Peter Korvouniaris est un bon gardien qui a eu du succès partout où il est passé, mais je n’ai pas de place pour lui pour l’instant, parce que mes deux gardiens font le travail depuis quelques temps. On verra ce que ça donnera», s’est limité à répondre Jean-François Sénéchal lorsque questionné au sujet de la présence de l’imposant homme masqué.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top