- PUBLICITÉ -
Le bronze pour Éliane Kulczyk au concours par équipe

La Jérômienne Éliane Kulczyk, gymnaste du club Gym-Plus basé à Boisbriand.

Le bronze pour Éliane Kulczyk au concours par équipe

Gymnastique artistique aux Jeux du Canada

C’est toute l’équipe d’entraînement et les responsables administratifs du club de gymnastique Gym-Plus qui doivent jubiler. Une des leurs, la capitaine de la formation féminine de gymnastique artistique du Québec, Éliane Kulczyk, a mérité le bronze lors des épreuves par équipe des Jeux du Canada, le dimanche 13 février, guidée par son entraîneure Valérie Turp, une autre membre à part entière du club Gym-Plus.

C’est donc un coup d’envoi sur les chapeaux de roues que Kulczyk, de Saint-Jérôme, et ses six consœurs de l’équipe québécoise féminine de gymnastique artistique ont connu aux Jeux d’Halifax, à la grande satisfaction, il va sans dire, des entraîneurs et de l’équipe technique qui les encadrent depuis quelques mois.

Pour ouvrir le bal des compétitions de gymnastique au Centre des Jeux du Canada, une bataille très serrée s’est engagée entre les quatre provinces dominantes de la discipline.

C’est plus particulièrement au sol et à la table de saut qu’Éliane Kulczyk a aidé à confirmer la troisième place du Québec sur le podium.

«Grâce à un contenu et une qualité chorégraphique impressionnante, Lory-Jing Robert et Éliane Kulczyk se sont très bien défendues au sol, permettant au Québec de prendre le troisième rang derrière l’Ontario et la Colombie-Britannique. Régulièrement médaillées à la table de saut, les gymnastes québécoises ont la réputation d’être très performantes à cet engin. Elles ont d’ailleurs pu confirmer cette réputation, notamment avec d’excellentes notes, dont celles d’Anne-Sophie Csukassy et Éliane Kulczyk qui ont grandement contribué à officialiser la troisième place du Québec», apprend-on dans le communiqué officiel de la délégation québécoise aux Jeux d’hiver du Canada 2011.

Dans leur stratégie, les entraîneurs avaient préféré miser sur la qualité d’exécution des routines au détriment du niveau de difficulté. La stratégie a été profitable.

Au moment d’aller sous presse, les entraîneurs envisageaient d’ailleurs de privilégier la même tactique en vue du concours complet individuel, lequel était prévu le mardi 15 février.

Surveillez les prochaines éditions de la Voix des Mille-Îles et du Nord Info pour tous les détails.

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top