- PUBLICITÉ -
Entête - Sport en bref

Le Blanc Brillon champion canadien au trois mètres

Plongeon

Champion canadien au tremplin de trois mètres. C’est avec ce titre qu’Étienne Le Blanc Brillon a terminé sa saison 2007-2008 dans la catégorie D (10-11 ans).

En décembre dernier, Plongeon Québec a honoré les membres s’étant le plus illustrés au cours de la saison passée. Le plongeur, qui aura 12 ans en février, l’a emporté dans sa catégorie notamment pour ses performances aux Championnats nationaux junior et pour les neuf médailles, dont six d’or, remportées lors des différents Championnats provinciaux junior.

Ses performances, pas toujours à la hauteur, précise-t-il, lui ont permis de mieux se connaître. «Je retiens de ma saison que, malgré les hauts et les bas que je peux connaître, je suis capable de redevenir compétitif quand j’ai été déçu», fait-il savoir en entrevue téléphonique.

Il raconte que lors des Championnats nationaux junior, en juillet dernier, il était favori pour remporter l’épreuve à la tour de cinq mètres. «Après avoir effectué mes plongeons les plus faciles, j’étais premier, mais j’ai manqué mes plongeons les plus difficiles. J’ai terminé quatrième», indique-t-il.

Cette première journée de compétition, qu’il qualifie de difficile, ne l’a pas empêché de remporter des médailles. Échouant dans son premier objectif, il a toutefois battu son record personnel au tremplin de un mètre. Il a obtenu l’argent. «Ces plongeons sont plus faciles pour les personnes plus petites. Elles sont avantagées parce qu’elles n’ont pas besoin de beaucoup de hauteur. Je n’étais pas à l’aise parce que je suis grand», explique celui qui mesure 5’1”.

Première fois champion canadien
À l’épreuve du tremplin de trois mètres, son entraîneur lui a dit de s’amuser. Habituellement très concentré, Étienne s’est permis de parler avec ses collègues avant son tour. «Ça a super bien été. Je retiens que je peux faire un travail d’équipe avec les plongeurs de mon club (CAMO) et mes amis», précise-t-il.

En effet, le jeune de Bois-des-Filion a pris le premier rang. «Je souhaitais battre le record canadien établi à 304 points. Je l’ai déjà fait dans une autre compétition, mais j’ai finalement terminé avec 286 points», indique-t-il, d’une voix qui laisse paraître beaucoup de maturité pour son âge.
Étienne Le Blanc Brillon ajoute que son autre moment fort de la saison, c’est lorsqu’il a battu le record canadien au tremplin de trois mètres. «Il ne m’a pas été accordé parce qu’il n’a pas été réalisé lors des championnats canadiens, souligne-t-il. Mais, j’en suis très fier.»

Changement de catégorie

Cette année, le jeune adolescent évolue dans la catégorie C (12-13 ans). Son objectif est de participer aux Jeux panaméricains, comme il l’avait fait il y a deux ans. «Ce serait à Montréal. Je concourrais dans un endroit que je connais et je serais entouré de ma famille», mentionne-t-il.

Il doit terminer premier ou deuxième dans l’une des trois épreuves aux prochains Championnats nationaux junior. «Je crois que je peux être qualifié dans les trois épreuves même si j’ai changé de catégorie et que je fais partie des plus jeunes», assure-t-il.

En effet, il y a deux ans, il était également parmi les plus jeunes de sa catégorie et, puisque les Jeux panaméricains ont lieu tous les deux ans, il fera toujours partie des plus jeunes de sa catégorie. Il espère donc renouveler l’exploit en 2009.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours


- PUBLICITÉ -
Top