- PUBLICITÉ -
L’avenir en patinage artistique a deux noms

(Photo Michel Chartrand)

L’avenir en patinage artistique a deux noms

À Lorraine

Les Lorrains Camille Beaudry et Alexandre Cabana ont conclu la dernière saison de patinage artistique en impressionnant suffisamment les juges pour être couronnés champions de leur catégorie, lors des Championnats provinciaux STAR présentés à Laval.

Les deux patineurs s’entraînent maintenant sous la férule d’Yvan Desjardins et son équipe, et leur progression a été tout simplement étincelante cette saison. «Ils sont dans une catégorie où ils sont limités pour le nombre de sauts doubles qu’ils peuvent exécuter, alors qu’ils peuvent pratiquement tous les faire», d’analyser Yvan Desjardins.
«Ça nous a permis de travailler sur les choses qui font la différence à la longue, a-t-il ajouté. C’est-à-dire qu’on a peaufiné leur patinage, leur côté artistique et leur pirouette. C’est important parce qu’en fin de compte, les patineurs maîtrisent pas mal la même chose et ce sont ces points techniques qui font la différence.»

L’entraîneur aimerait bien avoir beaucoup d’athlètes aussi déterminés. «C’est plaisant et facile de travailler avec eux», a-t-il mentionné.

Des résultats surprenants
«Camille est une fille avec une excellente attitude et elle sait ce qu’elle veut, a-t-il argué. Techniquement, elle réussit tous les sauts doubles, mais elle ne pouvait en effectuer qu’un seul cette année dans la catégorie préliminaire.»
À 12 ans, la jeune fille de Lorraine patine depuis quelque temps déjà. Elle a découvert le patinage artistique grâce à sa copine Julie Bourdeau qui, aujourd’hui, a mis un terme à sa jeune carrière.
«Avant de commencer l’année, ce que je voulais c’était remporter des médailles à quelques compétitions et participer aux Provinciaux, a-t-elle indiqué. Ces résultats dépassent largement mes espérances de début de saison.»

L’an prochain, elle entrera dans le programme sport-études de l’école Saint-Gabriel, en plus de faire le saut dans la catégorie senior bronze. «J’ai hâte parce que je sais que c’est bien encadré. Nous avons une belle équipe de patineurs et c’est plaisant d’être sur la patinoire avec eux.»

Son entraîneur est conscient que c’est une saison d’apprentissage qui attend sa jeune athlète. «Elle va se familiariser avec tout ce qui se passe au niveau senior bronze, mais aussi le programme libre sera plus long, elle pourra insérer plusieurs sauts doubles et en plus, elle passera de l’école primaire au secondaire. Mais avec sa détermination, elle va y arriver.»

Une autre de ses entraîneurs est la jeune patineuse Vanessa Sauriol, aussi de Lorraine. Cette dernière a terminé au septième rang, lors des récents Championnats canadiens, et elle sert de modèle à cette jeune patineuse.

Après le hockey, le patinage artistique

Alexandre Cabana a joué trois ans au hockey avant de se diriger vers le patinage artistique. C’est sa sœur Stéfanie qui lui a permis de découvrir cette discipline et il en est bien content aujourd’hui.
«J’allais voir ma sœur et je voyais qu’il y avait des gars qui patinaient, j’ai donc voulu essayer», a-t-il résumé.

Cette année, il concourait dans la catégorie intermédiaire alors que l’an prochain, il commencera l’année chez les préliminaires pour la conclure chez les junior bronze. C’est ce qu’on appelle une ascension assez rapide.

Alexandre est âgé de 10 ans, alors il ne pourra se joindre au programme sport-études que dans deux ans, mais il trouve quand même le moyen de s’entraîner cinq fois par semaine. On le verra assurément en simple, mais aussi en couple dans les prochaines années.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top