- PUBLICITÉ -
La clé? L’attitude

(photo Yves Déry)

La clé? L’attitude

Hockey féminin collégial

Les Nordiques du collège Lionel-Groulx devront travailler sur plusieurs aspects de leur jeu si elles veulent remporter des matchs, même si les gains ne font pas partie de l’objectif de saison de la formation.

L’entraîneur en chef Éric Miculescu affirme que ses joueuses devront mettre en pratique une meilleure éthique de travail sur la glace et à l’extérieur de la glace. «Nous n’avons pas beaucoup de vétéranes. On S’attendrait à ce que celles-ci donnent l’exemple, mais ce sont plutôt les recrues qui démontrent une meilleure éthique de travail», fait-il remarquer.

Il signale que son mandat n’est pas de comptabiliser un certain nombre de victoires, mais d’apporter un encadrement serré des joueuses. «Cette année, il y a huit équipes dans la ligue. Elles feront toutes les séries éliminatoires. Après 21 matchs en saison régulière, on passera à un tournoi à la ronde. Nous voulons arriver fin prêts pour les séries», indique-t-il.

L’entraîneur signale que son équipe visera un match à la fois. «Je suis là pour leur enseigner. Certaines des filles veulent aller à l’université. Je veux les aider à se rendre là, à être remarquées par les établissements. C’est leur attitude qui compte dans ce cas-là», estime Éric Miculescu.

La formation des Nordiques est composée de 23 joueuses, dont neuf filles qui étaient là l’an passé et 14 recrues. Trois gardiennes se partageront la tâche devant le filet.

Début de saison

Les Nordiques ont disputé leur premier match local, le samedi 26 septembre dernier. Elles se sont inclinées 6 à 1 contre le collège Saint-Laurent. Katherine Major a marqué le seul but des siennes. Marie-Pier Rémillard était devant le filet.
«Il y a eu un manque de concentration. On menait la première période 1 à 0. C’est comme si les filles s’étaient dit que le match était déjà fini. Elles ont dérogé au plan de match. Il y a eu un excès de confiance», estime l’entraîneur.

Après la deuxième période, le tableau indicateur affichait 3 à 1 en faveur de l’équipe de Saint-Jérôme. Même si l’issue du match n’était pas scellée à ce moment-là, les filles ont abandonné en troisième période, estime l’entraîneur.

Les hockeyeuses de Sainte-Thérèse ont échappé une première victoire lors du premier match de la saison, à Saint-Jérôme, le 19 septembre dernier. Elles ont perdu 4 à 3 en prolongation. «Nous menions 3 à 2. L’équipe adverse a égalé la marque à 12 secondes de la fin, en supériorité numérique, tandis que la mise au jeu se faisait en zone défensive», raconte-t-il, contrarié.

Sarah Blondin, assistée de Marilyne Gagné, a marqué le premier but, suivi de celui d’Amély Roy, qui a terminé le travail amorcé par Gabrielle Lavoie-Chouinard et Claudia Daigneault. Le troisième but a été marqué par Gabrielle Lavoie-Chouinard. Les mentions d’aide ont été obtenues par Audrey Morand et Caroline Beaudoin.

Le prochain match local des Nordiques aura lieu le 10 octobre, contre le collège Édouard-Montpetit.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top