- PUBLICITÉ -
Entête - Sport en bref

Gros mois de septembre pour Anthony Deluca

Joueur de la semaine et recrue par excellence «La Coop»

Anthony Deluca vient à peine d’endosser l’uniforme des Vikings de Saint-Eustache de la Ligue midget AAA du Québec que les honneurs ne cessent de pleuvoir sur la recrue de 15 ans. En effet, le natif de Rosemère a connu, statistiques à l’appui, un mois de septembre à faire rêver, d’abord nommé joueur offensif de la deuxième semaine d’activités de la Ligue, et ensuite, choisi comme recrue par excellence du mois inaugural du calendrier régulier.

 

En ce mois de septembre, l’ailier gauche qui porte le dossard numéro 3 chez les Vikings a compté huit buts et amassé trois mentions d’assistance à ses cinq premiers matchs chez les midgets AAA. À souligner que trois de ses buts ont été comptés en avantage numérique et deux ont été des buts gagnants. Très heureux de ces deux sélections, pour celui qui a amassé 61 points en 25 matchs de saison régulière, l’an dernier, dans l’uniforme des Seigneurs bantam AA, la transition n’a pas été trop abrupte.

«Je pratiquais quotidiennement avec le midget Espoir, l’an dernier, alors être sur la glace tous les jours ne change pas grand-chose. En situation de match, ça va toutefois pas mal plus vite chez les midgets.» a mentionné Anthony Deluca, qui pourrait faire partie de l’équipe du Québec des moins de 16 ans aux Jeux d’hiver du Canada en février prochain.

Il est en outre étudiant de 4e secondaire au Rosemère High School où il maintient une moyenne supérieure à 85 %: «Je n’ai pas encore une idée très précise de choix de discipline, j’y penserai le temps venu. Pour l’instant, joueur de hockey professionnel est mon premier objectif de carrière», a-t-il conclu à la suite de l’entraînement quotidien où nous l’avons rencontré.

Quant à l’entraîneur-chef Dave Thériault, il se dit très heureux pour son jeune protégé: «Il serait difficile d’avoir à redire d’une telle production, comme il est tout aussi évident qu’Anthony à 15 ans a encore des choses à améliorer. En parallèle avec les succès offensifs, il faut développer une intensité plus soutenue et faire sentir sa présence physique lorsqu’il n’a pas la rondelle, deux choses qu’il saura sans doute rapidement maîtriser avec l’excellente attitude qu’il démontre.»

Admissible au repêchage 2011 de la Ligue junior majeur du Québec, il n’y a aucun doute que sa tenue a déjà commencé à faire noircir les pages de carnets de notes de plusieurs dépisteurs.

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top