- PUBLICITÉ -
Fin de semaine sans faille pour Bilodeau

Alexandre Bilodeau a volé vers la victoire, en Suède.

Fin de semaine sans faille pour Bilodeau

À Äre, en Suède

Alexandre Bilodeau a remporté l’épreuve des bosses en parallèle disputée samedi dernier, à la Coupe du monde de ski acrobatique d’Äre, en Suède.

L’air suédois a apparemment bien servi Bilodeau qui a réussi une performance parfaite, remportant les qualifications et les finales aux bosses en simple.

En finale des bosses en parallèle, Bilodeau a battu le Français Guilbaut Colas, qui domine actuellement le classement de la Coupe du monde de ski acrobatique. «Ça finit bien la semaine», a lancé l’athlète de Rosemère après sa course. La piste était belle, mais la visibilité l’était pas mal moins. Il neigeait beaucoup sur le parcours. Malgré tout, ma descente contre Guilbault a été ma meilleure de la journée.»

«C’était rapide. À ces vitesses vertigineuses, la moindre petite erreur nous fait perdre le contrôle. Mais comme Québécois, j’apprécie ces parcours durs avec de grosses bosses, c’était donc parfait pour moi. De plus, l’absorption est l’une de mes forces et ça m’aide à maintenir le contrôle à haute vitesse», renchérit-il.

Il s’agissait d’une 28e médaille en Coupe du monde pour Bilodeau. En 2009, il avait aussi tout dominé sur ce même parcours.

Trop peu, trop tard

Toutefois, le classement de Bilodeau ne lui permettra pas de rivaliser avec le Français pour l’obtention du Globe de cristal cette année. «Je termine bien la saison, mais malheureusement je me suis réveillé un peu tard. Ça fait partie de mon apprentissage. C’est l’expérience qui rentre», a-t-il confié à l’agence Sportcom.

Le bronze échappe à Kingsbury

Dans la petite finale, l’Américain Patrick Dineen a eu le dessus sur Mikaël Kingsbury. Le Québécois a joué de malchance dans son duel pour le bronze. «Patrick a fait une sortie de piste. Je l’ignorais, alors j’ai continué à pousser. J’allais très vite et j’ai eu une perte d’équilibre juste avant le deuxième saut. Je n’ai pas été capable de ralentir, alors je me suis ramassé dans la clôture.»

Au-delà de sa mésaventure, l’athlète de Deux-Montagnes est très satisfait de sa performance en Suède. «Je suis vraiment content de mes courses de la fin de semaine. Un podium et un top 5, c’est vraiment excellent. Il ne reste qu’une étape en Coupe du monde et je suis déjà assuré de terminer parmi les trois premiers au classement. Je suis très satisfait de mon ski cette saison.»

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top