- PUBLICITÉ -
Encore le bronze pour les Nordiques

(Photo Pierre Latour)

Encore le bronze pour les Nordiques

Volleyball collégial AAA

Pour la troisième année consécutive, les Nordiques du collège Lionel-Groulx ont dû se contenter de la médaille de bronze au Championnat provincial de volleyball collégial AAA, qui avait lieu le week-end dernier à Limoilou.

Une seule différence cette année, c’est que la troupe de Danyk Sauro s’est inclinée devant les éventuelles championnes, les Élans de FX Garneau.

Les Nordiques ont pris la mesure des Cavaliers de Bois-de-Boulogne en quart de finale. Les Térésiennes ont éliminé leurs tombeuses des trois dernières années en trois manches de 25-21, 25-23 et 25-18.

La capitaine de la formation, Geneviève Plante, a été nommée la joueuse du match en vertu de ses 11 attaques marquantes, deux as et deux blocs.

C’est le lendemain que les ouailles de Danyk Sauro avaient leur plus gros défi à relever, celui de vaincre les Élans de FX Garneau, mais surtout de s’assurer une place au Championnat canadien. Les Nordiques avaient réussi à battre les Élans, cette saison, dans un duel de cinq manches, à Québec de surcroît.
«Nos filles ont entamé la rencontre un peu nerveusement, surtout pour les recrues, a lancé Sauro. De l’autre côté, les vétérantes tentaient d’en faire un peu plus.»

Les Élans ont rapidement pris l’avance d’une manche en l’emportant 25-17. Au deuxième set, alors que la nervosité semblait avoir quitté les représentantes du collège Lionel-Groulx, les Nordiques se sont forgé une avance de 21-17, mais elles n’ont jamais été en mesure de fermer les livres, si bien que les Élans ont gagné la manche 26-24.
«C’est la manche qui aurait pu faire changer l’allure du match, a indiqué Sauro. Nous n’avons pas été capables de réussir les points importants.»

FX Garneau a par la suite mis un terme au match en triomphant 25-21 lors de la troisième manche. C’est Sophie Dallaire qui a reçu le titre de joueuse du match, elle qui a réussi sept attaques marquantes et trois contres.

Les Térésiennes devaient rapidement digérer cette défaite puisque le dimanche matin, à 10 h, elles sautaient à nouveau sur le terrain avec l’objectif de mettre la main sur la médaille de bronze.
«D’une part, il y avait une équipe qui était contente de disputer le match pour la médaille de bronze (les Volontaires) et de l’autre, il y avait nous qui étions très déçues de ne pas jouer pour l’or.»

Les deux premières manches ont été chaudement disputées. Les deux formations se sont partagé le tout. Les Nordiques ont remporté la première 25-18 et perdu la deuxième 22-25.

Les troisièmes et quatrièmes sets ont été très différents alors qu’une des deux équipes a complètement dominé l’autre. Lionel-Groulx a gagné la troisième manche 25-14 avant de perdre la quatrième 13-25.

Le grand volleyball est revenu dans la manche ultime, tandis que les joueuses voyaient l’opportunité de repartir de Limoilou avec une médaille au cou. Ce sont les Nordiques qui ont eu le dessus par la marque de 15-11 pour ainsi mériter leur breloque de bronze. La libéro Myriam Hallé a mérité le titre de joueuse de la rencontre.
«Ce fut un tournoi à l’image de notre saison, a analysé Sauro. Nous avons eu des séquences où tout allait bien et d’autre où rien n’allait. Nous devons quand même être fiers de ce que nous avons accompli, il ne faut pas oublier que notre passeuse était attaquante l’année dernière et que notre libéro en était à sa première année, à cette position.»

Le départ de quatre partantes

Quatre filles du sept partant ne seront pas de retour l’année prochaine à Lionel-Groulx. Annie-Claude Pellerin, Marissa Racine, Sophie Dallaire et Geneviève Plante ont terminé leur carrière collégiale. Seule Racine ne tentera pas le coup au niveau universitaire québécois.

Plante aura fini son passage à Lionel-Groulx avec une place sur la première équipe d’étoiles du circuit collégial AAA, en plus de trouver refuge parmi la constellation du championnat provincial.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top