- PUBLICITÉ -
Écrasante victoire de 58-6 des Wildcats

(Photo Yves Déry)

Écrasante victoire de 58-6 des Wildcats

Football moustique AAA

L’équipe moustique des Wildcats a remporté, lors du week-end dernier, une éclatante victoire de 58-6 contre les Hornets de Sun Youth. Il s’agissait de leur huitième gain en neuf matchs.

Malgré cette reluisante fiche, les Wildcats sont encore à égalité en tête de la Ligue de football régional de Montréal, avec les Warriors de LaSalle. Toutefois, avec une seule rencontre à disputer au calendrier régulier, les Wildcats sont favoris pour remporter le titre, et ce, même si les deux équipes de tête remportent leur dernier match.

Voici l’explication. Les Warriors et les Wildcats se sont affrontés à deux reprises. Chacune des équipes a gagné et perdu un match. LaSalle a gagné le premier duel par la marque de 19-14 tandis que les Wildcats ont triomphé lors du second match par le pointage de 29-12. Donc, le total des points enregistrés favorise les Wildcats par deux petits points.

Tout porte à croire que ces deux équipes vont se retrouver en grande finale de leur ligue avant de se rendre jusqu’au Ballon d’argent, contre une autre formation championne quelque part au Québec. Les fiches des Warriors et des Wildcats sont presque identiques au niveau des points marqués et des points accordés. Les Warriors ont inscrit 379 points contre 357 pour les Wildcats, tandis que sur le plan défensif, les Wildcats ont accordé moins de points avec un nombre de 43 contre 59 pour LaSalle.

Pour ce qui est de la dernière rencontre remportée avec éclat par les Wildcats dirigés par l’entraîneur-chef Alexandre Pépin, les porteurs de ballon Thomas Charron et Hans Granger-Oliva ont inscrit trois touchés chacun. Frédéric Paquin-Charles et Quentin Cercia ont également marqué un majeur chacun.

Selon l’entraîneur Pépin, les quarts-arrières Vincent Mombleau-Forbes et Jonathan Sénéchal font de l’excellent boulot. Gabriel Chartier en est un autre qui excelle avec de longues courses. Le prochain et dernier match des Wildcats sera disputé contre la plus faible équipe au classement général, soit les Spartans de Saint-Laurent.

Peewee

La formation peewee des Wildcats a officiellement remporté le championnat de sa ligue en raflant un gain décisif de 61-6 contre les Hornets de Sun Youth. Il s’agit d’un neuvième triomphe en autant de matchs. Joey Vizzi a, entre autres, marqué deux touchés, mais l’entraîneur-chef Alain Gauvin a surtout louangé le travail de sa ligne offensive formée de Jérémie Pozywiak, Jérémie Massieu-Leblanc, Joris Dubuc, Pascal Massé-Lefebvre, David Séguin, Xavier Noël, Charles Jetté et Karl-Éric Poirier.

Bantam et midget

Les joueurs blessés sont maintenant tous de retour avec l’équipe bantam des Wildcats. D’ailleurs, lors du dernier match, les hommes de Patrick Lesage ont eu gain de cause par la marque de 40-3, contre Lakeshore. David-Rémi Levert, Andrew Polatos, Samuel Nadon et Robin Labelle avec une interception, ont inscrit des touchés. La défensive a réalisé l’incroyable total de neuf interceptions.

Pour ce qui est de l’équipe midget, elle a affronté la meilleure formation de la Ligue et a dû s’incliner 31-10 devant Northshore. L’unique touché des Wildcats a été marqué par Thierry Seyer. Avec une fiche de cinq gains et deux revers, l’entraîneur-chef Jean-Gardy François a bon espoir de remporter les trois derniers matchs et de finir deuxième au classement général.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top