- PUBLICITÉ -
Entête - Sport en bref

Direction Jeux du Canada pour Valérie Turp

Entraîneur du mois de février

Entraîneure au Club Gym-Plus depuis presque 20 ans, Valérie Turp dirigera l’Équipe du Québec qui se rendra bientôt aux Jeux du Canada, un défi que notre entraîneure du mois de février se promet de remplir avec brio.

Celle qui avait déjà mené les gymnastes québécoises aux Championnats canadiens en sera à sa première expérience aux Jeux du Canada qui se dérouleront bientôt à Halifax.

«C’est une tout autre aventure, affirme Turp. C’est un super bon défi pour moi et j’espère apprendre énormément.» La femme de 39 ans partagera la tâche avec l’entraîneure Josée Cyr, du Club Gymnix, qui en sera à ses quatrièmes Jeux.

Une entraîneure passionnée

Elle-même ancienne gymnaste, Valérie Turp a fait ses premières armes à Québec, avant de se joindre au club Wimgym, à Beaconsfield. L’ancienne spécialiste des barres asymétriques et du cheval-sautoir est maintenant établie dans les Laurentides. Elle a fait carrière dans le sport en tant qu’athlète pendant 12 ans et a représenté le Québec à cinq reprises aux Championnats canadiens. Elle a ensuite fait le saut dans le monde des entraîneurs et elle est toujours passionnée par son travail. «Voir les gymnastes atteindre leurs objectifs et les surpasser est la chose qui me motive le plus», affirme celle qui célébrera ses 20 ans de carrière en septembre prochain.

Objectif podium

Valérie Turp et Josée Cyr ont dirigé ensemble un premier camp d’entraînement avec les sept gymnastes formant l’Équipe du Québec, au début du mois de janvier, au Mexique. «Elles ont appris à nous connaître et à se connaître. Elles ont aussi appris à travailler en équipe et c’était important, car le concours par équipe sera la priorité aux Jeux du Canada, explique Valérie Turp. Nous voulions développer le meilleur esprit sportif possible pour avoir la meilleure performance possible, et nous avons réussi», poursuit-elle.

Championnes du concours par équipe aux derniers Jeux du Canada, les gymnastes québécoises tenteront à nouveau de se retrouver sur le podium à Halifax. Selon Turp, quatre provinces revendiqueront ce statut. En plus du Québec, il y a l’Alberta, la Colombie-Britannique et l’Ontario. «Nous nous retrouvons pas mal au même niveau. Ce sont toutes des provinces très fortes. C’est sûr que ça dépend de la performance des filles, mais nous visons un top 3», souhaite l’entraîneure.

Pour réaliser cet objectif, les représentantes du fleurdelisé pourront notamment compter sur Éliane Kulczyk, protégée de Turp chez Gym-Plus, qui s’est classée première des qualifications pour ces Jeux. Au cours du camp d’entraînement au Mexique, Kulczyk a également été élue capitaine de son équipe. «C’est un plus pour elle. Je ne pense pas qu’elle s’y attendait. C’est une gymnaste qui s’entraîne très fort et, peu importe ce qu’on lui demande, elle est toujours prête à y mettre les efforts. Je crois que c’est pour cette raison que les gymnastes ont voté pour elle», analyse Turp.

Les Jeux du Canada seront présentés du 11 au 27 février, à Halifax. Les épreuves de gymnastique seront au programme de la première semaine de compétition, du 12 au 17 février.

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top