- PUBLICITÉ -
D’abord, bien roder l’équipe

(Photo Pierre Latour)

D’abord, bien roder l’équipe

Début de saison en volleyball collégial AAA

Les filles de Danyk Sauro ont entamé la saison contre deux équipes qui figurent parmi les favorites, avec comme résultat qu’elles ont subi deux revers.

Si celui de jeudi contre les Lynx d’Édouard-Montpetit a été cinglant, le revers de samedi a permis de constater que la formation du collège Lionel-Groulx était en rodage en ce début de campagne.

De plus, les Nordiques étaient privées des services de leur capitaine Geneviève Plante, nommée recrue de l’année en 2008-2009, en raison d’une blessure à la cheville.

Samedi, les championnes des deux dernières années, les Élans de FX Garneau, étaient de passage dans le gymnase du collège Lionel-Groulx. Après une première manche sans équivoque de 25-11, les Nordiques ont répliqué en remportant la deuxième 27-25. Les Élans ont fermé les livres en gagnant les deux suivantes 25-15 et 25-19.

Annie-Claude Pellerin s’est distinguée dans cette rencontre avec 13 attaques marquantes. Andréane Gariépy et Sophie Dallaire ont suivi avec cinq chacune.
«Quand Annie-Claude était en arrière, c’était plus difficile, a lancé Sauro. Ce qui est encourageant, c’est que c’est Geneviève Plante qui sera en avant quand Annie-Claude sera en arrière.»
«Nous avons bien joué défensivement, surtout au bloc (un total de 10), a-t-il ajouté. Nous allons être une équipe plus efficace au bloc que par le passé.»

L’entraîneur profite de ce début de saison pour faire des essais, ce qui lui fait dire que sa formation sera plus forte en fin de saison.
«Nous avons trois passeuses assez grandes qui peuvent également attaquer, a-t-il lancé. Pour avoir plus d’options en attaque, on a changé de passeuse en cours de route et ça a un peu changé le momentum. C’est normal, c’est nouveau pour elles.»

Jeudi de la cacophonie

Deux jours plus tôt, c’était soir de première pour les Nordiques et sûrement que la vidéo a été utile parce que ce n’était pas beau à voir, par moments.

Les Lynx ont défait les Nordiques par le pointage de 25-16, 25-13 et 25-18. «Les filles étaient vraiment nerveuses. Pour certaines, c’était la première fois qu’elles jouaient au niveau collégial.»

Dans les deux premières manches, les attaques marquantes pour les Nordiques étaient une denrée rare, mais, à la défense des attaquantes, les passes étaient rarement précises.
«Magy (Ouimet) était la passeuse qui nous a permis de remporter le Championnat canadien junior, l’an passé. Elle était nerveuse et ça a paru. Samedi, elle était plus à l’aise.»

En tout et partout, les erreurs commises par les filles de Lionel-Groulx ont permis aux Lynx de prendre de belles avances. Elles ont fait 11 erreurs en attaques, sept mauvaises réceptions et six services manqués, ce qui fait un total de 24 points donnés à l’adversaire et ça, c’est sans compter les trois doubles touches et les fois que les filles ont touché le filet.

Hier, vendredi, elles étaient à Trois-Rivières pour tenter de gagner un premier match cette saison. Le 14 novembre, elles seront de retour sur le terrain pour affronter les Volontaires de Sherbrooke.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top