- PUBLICITÉ -
Coups durs pour les hockeyeuses

(Photo Yves Déry)

Coups durs pour les hockeyeuses

Nordiques de Lionel-Groulx

C’est avec un effectif réduit que Charles Dupéré, l’entraîneur-chef de l’équipe féminine du collège Lionel-Groulx, a dû composer la fin de semaine dernière. Alors que la liste des joueuses sur la ligne de touche s’allonge, les Nordiques qui restent sur la glace ont peiné samedi et dimanche. Elles ont d’abord perdu 7-2 contre Limoilou, puis 9-1 contre de Saint-Jérôme.

«J’avais six joueuses dans les estrades, ce qui représente presque la moitié de mon équipe, lance Dupéré. C’est déjà difficile lorsque notre alignement est complet, mais les blessures commencent à nous faire mal. Ce n’est pas évident.»

Marilyne Gagné a marqué les deux buts dans la défaite face aux Titans du cégep de Limoilou. Contre les Cheminots de Saint-Jérôme, Chloé Smith a été la seule marqueuse. «Les blessées, c’est une chose, mais nous avons quand même un problème en offensive. Notre défensive a aussi fait défaut, remarque l’entraîneur térésien. Aussi, l’intensité que nous avions contre Limoilou ne reflète pas le résultat du match. Et si nous avions joué comme cela contre Saint-Jérôme, ça aurait été une tout autre partie», poursuit-il.

Alors qu’il ne reste qu’une rencontre à disputer en saison régulière, l’entraîneur souhaite relancer ses joueuses en vue des séries éliminatoires. «Nous avons six matchs assurés, mais on ne sait jamais ce qui va arriver dans les séries. C’est une autre saison qui commence», indique celui qui interpelle ses vétérans depuis quelques semaines. «J’essaie d’aller chercher un petit plus auprès d’elles qui disputent leurs dernières parties dans l’uniforme des Nordiques. Si elles se lancent, les autres vont suivre. Je veux qu’elles profitent de ces derniers moments et que ce soit de bons souvenirs.»

Dupéré misera aussi sur la complicité de ses joueuses, qui se tiennent autant dans les victoires comme dans les défaites. «Je veux leur inculquer que oui, nous avons plusieurs défaites, mais nous continuons à travailler dans le même sens. Nos adversaires verront que même si ça semble facile de nous battre, ce n’est pas le cas.»

Les Blues du collège Dawson seront, samedi, les dernières adversaires des Nordiques en saison régulière. Dupéré espère pour l’occasion pouvoir compter sur trois trios et cinq défenseurs, ce qui serait une ligne de plus que la fin de semaine dernière. «Il faudra oublier ce qui s’est passé et être efficace dans notre zone. L’offensive devrait venir ensuite.»

Pas de revanche pour les hommes

Chez les hommes, les joueurs de Benoit Bohémier auraient aimé prendre leur revanche aux dépens des Dragons du collège Laflèche, à leur dernier match à domicile de la saison régulière. C’est toutefois les visiteurs qui ont volé le spectacle et les Nordiques se sont inclinés 5-3.

Les Térésiens avaient pourtant pris l’avance en première période, grâce à un but de Francis Courtemanche-Lucier, mais c’était avant que la réplique ne survienne, alors que le collège Laflèche a réussi trois buts consécutifs en deuxième période. André-Phillipe Langis est parvenu à réduire l’écart avant la présentation du troisième tiers, mais leurs adversaires ont mis le point final en comptant à deux autres occasions. Courtemanche-Lucier a pour sa part marqué une deuxième fois avant le dernier coup de sifflet.

Un programme double attend les Nordiques, cette fin de semaine. Pour leurs derniers matchs en saison régulière, ils affronteront les Lions de St-Lawrence samedi, puis les Jeannois d’Alma dimanche.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top