- PUBLICITÉ -
Chloé Gratton et Douriam Ouellet méritent le bronze!

Médaille de bronze au cou, Chloé Gratton et Douriam Ouellet entourent leur entraîneur, Nicolas Delaitre.

Chloé Gratton et Douriam Ouellet méritent le bronze!

Volleyball de plage

Chloé Gratton, de Saint-Augustin, et Douriam Ouellet, de Lorraine, sont montées sur la troisième marche du podium aux Championnats canadiens de volleyball de plage présentés à Toronto, la fin de semaine dernière.

«Ç’a été une belle expérience. J’ai été impressionnée par le lieu de compétition et nous sommes vraiment contentes du résultat», raconte Chloé Gratton.

Évoluant chez les moins de 16 ans, les deux joueuses ont signé une fiche de trois victoires et quatre défaites en ronde de poules, ce qui les a reléguées dans la division 2.

Ensuite, détentrices d’un laissez-passer en huitième de finale, les deux joueuses ont remporté leur match de quart de finale, ce qui leur a permis d’avancer en demi-finale.

Alors opposées à une paire ontarienne, Gratton et Ouellet ont livré une chaude bataille. Elles ont d’abord remporté la première manche 25-23. À une manche de se tailler une place en finale, les deux joueuses ont toutefois vu leurs adversaires arracher la suivante 21-19 et forcer la tenue d’une troisième manche. Les deux protégées de l’entraîneur Nicolas Delaitre se sont ensuite inclinées 15-5.

«Nous avons tout donné. Nous n’avons pas grand-chose à nous reprocher, affirme Chloé Gratton. Il y a des moments où nous n’étions pas vraiment d’accord avec les décisions des arbitres, ce qui a entraîné certains désagréments, mais ça reste un de nos plus beaux matchs de la fin de semaine.»

Le duo avait toujours une chance de monter sur le podium et n’a pas raté sa chance, l’emportant en deux manches de 21-16 et 21-19, face à une autre paire québécoise, dans la finale pour l’obtention de la médaille de bronze.

Au cours du week-end, Gratton et Ouellet ont misé sur leurs services pour déstabiliser leurs adversaires. «Ç’a été notre point fort, nos services ont été super bons. Nous avions aussi une bonne attitude. Nous nous sommes plus amusées sur les terrains que les autres équipes», ajoute Gratton.

Une surprise

Les championnes québécoises U16 n’en attendaient pas tant à leur première participation aux Championnats canadiens. «C’est fantastique et c’est beaucoup plus que ce qu’on demandait», disent-elles.

Les deux filles ont aussi fait le plein d’expérience à Toronto en affrontant les meilleures joueuses du pays dans leur catégorie d’âge. «Nous nous sommes mesurées à d’excellentes joueuses et c’était intéressant de faire face à plusieurs styles de jeu différents», explique celle qui fait équipe avec Douriam Ouellet seulement depuis le début de la saison: «Toutes les deux, ça fait trois ans que nous jouons au volleyball de plage, mais avec d’autres partenaires. Nous avons décidé de faire équipe cet été pour être plus compétitives.»

Si la saison de plage est terminée et que les deux volleyeuses sont de retour sur les bancs d’école, elles se donneront à nouveau rendez-vous l’été prochain pour une autre saison, cette fois chez les moins de 18 ans.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top