- PUBLICITÉ -
Brandon Ring couronné champion canadien junior

(Photo Michel Chartrand)

Brandon Ring couronné champion canadien junior

Taekwondo

À l’âge de 14 ans, Brandon Ring est déjà maître de sa discipline. Le jeune taekwondoïste a écrasé tous ses adversaires, la fin de semaine dernière, aux Championnats canadiens présentés au Centre des congrès de Winnipeg.

Évoluant dans le junior A (14 à 17 ans), l’athlète de Sainte-Anne-des-Plaines a été couronné dans la catégorie Fin, regroupant les moins de 45 kg.

«Je ne m’attendais pas vraiment à ça, confie celui qui a été par ailleurs affaibli par un virus durant toute la semaine. J’étais un peu fatigué parce que j’étais malade, mais j’ai cru en mes moyens. J’ai donné mon 100 % et j’ai réussi.»

«Brandon a travaillé très fort toute l’année afin d’être prêt pour ces Championnats canadiens. Nous savions que seule la première place importait en vue des prochaines compétitions internationales, alors il fallait qu’il termine au top», ajoute son père, Todd Ring, qui a accompagné Brandon à Winnipeg.

Dimanche, invaincu lors de ses combats de première ronde, le jeune Anneplainois était en position de force puisqu’en se qualifiant directement pour la finale, il a vu ses adversaires s’affronter en ronde éliminatoire jusqu’à ce qu’il ne reste qu’un combattant. De son côté, il a pu conserver ses énergies, ce qui était une bonne chose puisqu’il n’était pas au meilleur de sa forme pour le combat ultime.

Il s’est finalement mesuré à l’Ontarien Ian D’Abreau dans une joute serrée. «J’avais remporté plus facilement mes autres combats, mais en finale, c’était plus serré, explique le nouveau champion canadien. Mais je lui ai mis beaucoup de pression pour qu’il se fatigue plus rapidement et qu’il fasse des erreurs. Ça a très bien fonctionné», explique-t-il, ravi de son titre.

Médaillé d’argent à l’édition 2010, également chez les 14-17 ans, même s’il n’en avait que 13, le taekwondoïste s’est surtout distingué par sa rapidité cette année. «Ça m’a beaucoup aidé lors de mes combats, mais je n’ai pas fait beaucoup d’erreurs non plus», dit-il.

Inspiré par son oncle

Brandon Ring pratique le taekwondo depuis cinq ans et s’entraîne six fois par semaine, au Club Chong Lee Taekwondo, basé à Montréal. L’élève de 2e secondaire au pavillon Saint-François de l’école secondaire du Harfang, à Sainte-Anne-des-Plaines, a commencé à pratiquer ce sport inspiré par son oncle, l’ancien champion du monde Darrell Henegan. «C’est mon père qui m’a fait découvrir le taekwondo», souligne-t-il.

Objectif: Championnats panaméricains juniors

Après avoir mis la main sur un titre canadien, Brandon Ring compte maintenant se qualifier en vue des Championnats panaméricains juniors. Il participera donc à deux autres épreuves de sélection canadienne en vue d’obtenir sa place au sein de l’équipe nationale junior. «Il faudra que je remporte les deux sélections, alors je vais continuer à m’entraîner très fort en vue des prochains tournois afin d’être le plus prêt possible», dit-il.

La prochaine épreuve de sélection n’étant prévue qu’au printemps, le jeune taekwondoïste, qui est maintenant la personne à battre dans sa catégorie, a quelques mois devant lui pour peaufiner tous les aspects de sa discipline, dans le but de devenir le meilleur athlète possible.

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top