- PUBLICITÉ -
Entête - Sport en bref

Bilodeau reconquiert le titre de champion mondial

Bosses en parallèle

La première médaille d’or à vie d’Alexandre Bilodeau sur le parcours de Deer Valley, en Utah, ne pouvait tomber à un meilleur moment. Cette breloque dorée qu’il a enfilée autour de son cou, le 5 février dernier, a confirmé sa conquête d’un deuxième titre de champion du monde à l’épreuve de duel.

C’est en 2009 que Bilodeau avait été déclaré pour la première fois le meilleur bosseur en parallèle sur la planète lors des Mondiaux d’Inawashiro, au Japon.

«C’était génial de gagner ici à Deer Valley», a affirmé le champion olympique. «C’est extrêmement difficile de défendre son titre quand des jeunes comme Mikaël Kingsbury vous poussent dans le dos. Je travaille de plus en plus fort pour conserver mon avance, mais la relève aussi fait de même», a-t-il ajouté.

C’est effectivement aux dépens de son compatriote, le Deux-Montagnais Mikaël Kingsbury, qu’Alexandre Bilodeau a décroché la palme de champion du monde.

Lors de la descente décisive, Kingsbury a accroché une carre à mi-parcours, ce qui a entraîné une chute.

Lors des épreuves en simple, Bilodeau avait obtenu la deuxième place.

Le Canada aura récolté pas moins de seize médailles et huit titres mondiaux tout au long des différentes épreuves à l’affiche lors des Championnats du monde de ski acrobatique qui ont duré quatre jours. Bilodeau a d’ailleurs tenu à livrer ses impressions sur la qualité du programme de développement canadien. «L’Association canadienne de ski acrobatique a mis à notre disposition toutes les ressources nécessaires; ça nous facilite drôlement la tâche», a-t-il opiné.

Mentionnons qu’Alexandre Bilodeau fera l’objet d’une petite fête, le lundi 14 février, au restaurant La Mise au Jeu du Centre Bell, afin de célébrer le premier anniversaire de la médaille d’or (la première en sol canadien) qu’il s’est adjugée lors des Jeux olympiques de Vancouver en 2010.

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top