- PUBLICITÉ -
Barré-Boulet, Armada, LHJMQ

Alex Barré-Boulet ne dérougit pas. Au cours du week-end, il a marqué quatre buts et quatre passes en deux parties, pour prolonger à 18 sa séquence de matchs avec au moins un point. (Photo Sylvain Charest)

Au sommet des pointeurs de la LHJMQ: Alex Barré-Boulet couronne la remontée

L’Armada a effacé des déficits de 0-3 et 2-4 pour finalement l’emporter en prolongation par la marque de 5-4, grâce à une performance de deux buts et autant de passes d’Alex Barré-Boulet, dont un neuvième but gagnant.

Ce neuvième filet victorieux est un sommet dans le circuit Courteau, alors que le plus proche poursuivant en compte cinq. Barré-Boulet s’est du même coup hissé au premier rang des meilleurs pointeurs de la Ligue de hockey junior majeur du Québec, avec 45 points.

Filip Zadina, des Mooseheads d’Halifax, en compte 43 et vient au deuxième rang. Barré-Boulet et Zadina comptent tous les deux 22 buts, un autre sommet dans le circuit, mais Zadina a disputé quatre matchs de plus que le numéro 19 de la Flotte laurentienne.

Barré-Boulet a obtenu au moins un point dans chacun des matchs qu’il a disputés depuis le 17 octobre, soit 18, la séquence la plus longue de la saison, qui ne cesse de s’allonger. Au cours de cette série, il a marqué 19 buts et amassé 23 mentions d’aides.

L’Armada au 1er rang

Cette victoire propulse la troupe laurentienne au premier rang du classement général, en vertu d’une récolte de 40 points, tout comme l’Océanic de Rimouki, les Remparts de Québec et les Voltigeurs de Drummondville, mais l’Armada a disputé moins de matchs que ces rivaux.

En fait, la formation de Joël Bouchard est celle qui a disputé le moins de rencontres dans toute la LHJMQ. Elle n’a joué que 26 parties, tandis que les Remparts de Québec en ont jouées 31.

Avec une semaine de quatre joutes en six soirs, l’Armada réduira ainsi l’écart avec les autres équipes au chapitre des matchs joués. Mardi, les Laurentiens rendront visite aux Phoenix de Sherbrooke, puis ils recevront les Wildcats de Moncton, jeudi.

Au cours du week-end, les Blainvillo-Boisbriannais visiteront tour à tour les Saguenéens de Chicoutimi, vendredi, et le Drakkar de Baie-Comeau, dimanche.

 

Les toutous ont dû attendre en troisième

Dimanche, c’était la journée des toutous au Centre d’excellence Sports Rousseau, mais ceux-ci ont dû patienter jusqu’en troisième période pour sauter sur la patinoire puisque l’Armada a finalement touché la cible à 7:47 du troisième tiers. Ce premier but a pavé la voie à une remontée spectaculaire des protégés de Joël Bouchard.

Les visiteurs ont enfilé les trois buts du match par l’entremise de Jérémie Beaudin, Ivan Kosorenkov et Vitalii Abramov, mais l’Armada a entamé une remontée grâce à son arme favorite.

Luke Henman est celui qui a provoqué la pluie de toutous, mais c’est en deuxième moitié du troisième vingt que le revirement de situation a eu lieu.

Maxime Collin a profité d’une magnifique passe d’Anthony Morin pour enfiler l’aiguille, mais Jimmy Huntington a redonné une avance de deux buts aux siens avec moins de trois minutes et trente secondes à jouer. Toutefois, cette avance fut insuffisante.

Joël Teasdale a touché la cible à 18:25 tandis que Barré-Boulet a créé l’impasse 28 secondes plus tard avant de marquer en prolongation.

Devant le filet, Francis Leclerc a repoussé 26 lancers sur les 30 que les joueurs des Tigres ont dirigés vers lui.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top