- PUBLICITÉ -
Lafrenire Belisle

Alexis Bélisle rejoint un ancien des Vikings, Alexis Lafrenière, à Rimouski. (Crédit Photo: Luc Carbonneau)

Simon Pinard première sélection de l’Armada, Alexis Belisle rejoint Lafrenière à Rimouski

Pour une deuxième année consécutive, l'Armada de Blainville Boisbriand a passé son tour lors de la première ronde du repêchage de la LHJMQ. Toutefois, la Flotte laurentienne a fait mouche coup sur coup au deuxième tour.

Le joueur de centre des Cantonniers de Magog Simon Pinard est devenu le premier choix de l’Armada au 22e rang de l’encan 2018. Il a été suivi par le défenseur des Estacades de Trois-Rivières, Miguel Tourigny.

«C’est un sentiment incroyable. La famille était tout autour de moi et me disait: c’est ton tour, soulignait Tourigny. Quand on a entendu le nom des Estacades de Trois-Rivières, mon père m’a fait signe que ça y était.»

Pour repêcher Pinard, l’Armada a sacrifié le défenseur Antoine Crête-Belzile et un choix de quatrième tour au profit des Screaming eagles du Cap-Breton. Blainville-Boisbriand a mis la main sur les attaquants Peyton Hoyt ainsi que le porte-couleurs des Vikings Antoine Rochon. «On avait un surplus de défenseurs et Cap-Breton avait beaucoup d’intérêt pour Crête-Belzile, plaidait Joël Bouchard. Un moment donné, on veut que les joueurs jouent à leur position. »

Plus tard, Ryan DaSilva quittait la flotte pour Sherbrooke, accompagné d’un choix de cinquième ronde de cette année. En retour, l’Armada a acquis des choix de quatrième et cinquième tour, respectivement pour 2019 et 2020.

La Flotte a pris une chance en repêchant au 5e tour l’attaquant Thomas Bordeleau qui s’est compromis avec le programme de hockey américain. «On avait beaucoup de choix de repêchage cette année, déclarait Bouchard. On ne considère pas avoir sacrifié ou perdu un joueur que nous voulions repêcher. Au contraire, on pense qu’on a choisi un espoir de premier plan. »

Zachary Roy, Stephane Jr Huard et Simon Lavigne ont été les autres choix de l’Armada au troisième et cinquième tour. Nikolas Kingsbury-Fournier a été le premier joueur de la région repêché. Il est devenu un membre des Wildcats de Moncton au second tour.

Les Vikings de Rimouski

Xavier Fortin a été le premier représentant des Vikings de Saint-Eustache sélectionné au repêchage. Le premier choix de la troisième ronde arborera les couleurs des Islanders de Charlottetown.

«Ça va me permettre de vivre l’expérience du hockey junior à 100% et je suis content pour ça, précisait Fortin. On avait parlé avec les parents et on était d’accord avec le fait d’aller loin de la maison et de vivre en pension. »

Immédiatement après, l’Océanic de Rimouski sélectionnait Alexis Bélisle. Il retrouvera son ancien compagnon de classe Alexis Lafrenière. Percer l’alignement rimouskois sera tout un défi et cela ne l’inquiète guère. «Dès l’an prochain, je vais travailler comme un fou pour faire l’équipe, expliquait Bélisle. Peu importe où je vais être ,que ce soit avec Rimouski ou dans le Midget AAA, je vais travailler pour avancer. Si je suis retourné à Saint-Eustache, je vais travailler fort pour être rappelé.»

En troisième ronde, deux frères laurentiens ont été sélectionnés. Julien et Vincent Anctil sont devenus des propriétés du Phoenix de Sherbrooke. «La possibilité d’être repêchés par deux équipes différentes, c’était notre plus grande nervosité. Le fait de poursuivre ensemble, c’est incroyable, avouait Julien Anctil. On voulait être ensemble puisqu’on a tout vécu en duo depuis 12 ans. »

Romain Rodzinski et Pierre-Olivier Bourgeois ont pris la direction de Rouyn-Noranda. Nikolas Hurtubise, Samuel Pilon, Noah Gaudette et Félix-Anthony Éthier ont également été sélectionnés entre le quatrième et sixième tour.

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours


- PUBLICITÉ -
Top