- PUBLICITÉ -
Sc 2018 09 29 2404

Alexander Katerinakis a profité du voyage dans les provinces de l’Atlantique pour marquer son premier filet de la saison. (Crédit photo: Sylvain Charest)

Quatre points pour l’Armada dans les Maritimes

L’Armada est ressortie avec un dossier supérieur à 0,500 de son voyage bisannuel de l’Action de grâce dans les Maritimes. C’est le troisième déplacement consécutif dans l’Est du pays où la Flotte revient avec une telle fiche.

Pour la première partie du voyage, jeudi dernier, Antoine Crête-Belzile, ancien défenseur de l’Armada, a connu une soirée difficile. Dans un revers de 5-1 des Screaming Eagles du Cap-Breton aux mains de la Flotte, le défenseur de Québec a terminé la soirée de travail avec une fiche de -4. Peyton Hoyt et Antoine Demers ont marqué, tout comme Alexander Katerinakis qui a enfilé son premier filet de la campagne.

Declan Smith a été le seul à battre Emile Samson, à mi-chemin en première période. Cependant, pour le gardien du Cap-Breton, Kevin Mandolese, ce ne fut pas la soirée idéale. Le gardien de Blainville a été chassé de la rencontre après avoir été battu par Charles-Antoine Giguère en désavantage numérique. Ce dernier récidivera au début du dernier tiers contre William Grimard, venu en renfort à Mandolese.

Les loups de mer assommés

Jasper Rannisto a marqué son premier but dans la LHJMQ, dans une réplique de cinq buts de l’Armada, en route vers un gain de 7-2 face aux Sea Dogs de Saint-Jean. Dans la victoire, Thomas Éthier a fait bouger les cordages pour les deux premières fois de la saison. Son second filet est devenu le but de la victoire.

La formation du Nouveau-Brunswick a cependant été en mesure de créer l’égalité à deux reprises en fin de première période et au début de la seconde. Par la suite, Luke Henman, Charles-Antoine Giguère et Peyton Hoyt ont rejoint leurs coéquipiers dans la colonne des buteurs. Mikhail Denisov a bloqué 27 lancers à Saint-Jean pour emmagasiner sa première victoire de la saison.

Par ailleurs, Aleksi Anttalainen a assené un coup à la tête à l’arrière des Sea Dogs Brendan Sibleyau, début de la période médiane . Le défenseur du Blanc et Noir a été chassé de la rencontre alors que Sibley est revenu au jeu au cours de la joute.

Moncton s’est sauvé à la dernière minute

Jakob Pelletier a enfilé l’aiguille dans la dernière minute de jeu, samedi soir, pour pousser les Wildcats vers un gain de 3-1. Ayant fait face à 37 tirs, Emile Samson n’a accordé qu’un seul autre but à Moncton.

Jeremy McKenna ouvrait la marque pour les locaux à mi-chemin dans la rencontre. Quinze minutes, plus tard, Alexander Katerinakis créait l’égalité 1-1, lui qui a été le seul à avoir le dernier mot aux dépens de Francis Leclerc sur les 24 lancers qu’il a reçus.

Le 10 octobre la troupe laurentienne disputera les 29 minutes restantes de la confrontation suspendue contre les Tigres de Victoriaville.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top