- PUBLICITÉ -
Sc 2018 05 11 9602

L'Armada a puisé dans sa réserve d'énergie sans l'emporter lors du match no.6. (Crédit photo: Sylvain Charest)

L’Armada s’avoue vaincue en finale de la Coupe du Président

BATHURST – L’Armada de Blainville-Boisbriand s’est inclinée par la marque de 2-1 lors du sixième match, en finale de la Coupe du Président. La Flotte a été défaite pour une deuxième année de suite par une équipe des Maritimes. Le Titan d’Acadie-Bathurst a soulevé le précieux trophée pour la première fois en 19 ans.

« L’an passé on n’était pas de calibre, a déclaré l’entraîneur de l’Armada, Joël Bouchard qui croyait que ses joueurs ont payé cher pour leurs erreurs. (…) Cette année, c’était assez égal entre les deux formations. Les deux derniers matchs ça ne voulait pas rentrer, et c’est un jeu ici et là qui a fait la différence. Il faut donner crédit à Acadie-Bahturst. »

Le début de la rencontre a été difficile dans un premier vingt laborieux où Jeffrey Truchon-Viel a procuré les devants à la formation du Nouveau-Brunswick avec son quatorzième des séries.

La flotte a menotté le Titan lors des 12 premières minutes de jeu du second engagement. Alexandre Alain a cogné à la porte en avantage numérique mais le disque a refusé de coopérer. L’équipe du Nouveau-Brunswick a été opportuniste pour doubler son avance. Sur le deuxième tir du Titan en fin de période, Samuel L’Italien donnait une priorité de 2-0 aux locaux.

« Il faut leur donner crédit, ils ont bien joué, lançait humblement Alexandre Alain. On n’a pas eu les bons choix de jeu et on n’a pas créé notre chance non plus. »

Au troisième tiers, les hommes de Joël Bouchard ont bénéficié d’un jeu de puissance et ont tenté d’imposer le rythme en leur faveur. Alexandre Alain et Alex Barré-Boulet ont passé bien près d’avoir le dessus sur Evan Fitzpatrick qui a refusé de collaborer en bloquant 29 lancers.

« Je pense que l’acquisition de Fitzpatrick a été un moment-clé. Tout le monde avait peut-être des doutes là-dessus. En bout de la ligne, il a sauvé le match ce soir, mais il l’a fait lors du match cinq », a tranché, euphorique, l’entraîneur du Titan, Mario Pouliot.

L’entraîneur d’Acadie-Bathurst n’était pas le seul à lancer des fleurs au portier Néo-écossais.

« Fitzpatrick a été très bon. Il faut lui donner crédit, avouait Joël Bouchard qui évoquait une fatigue mentale chez ses joueurs. Les deux derniers matchs il a été excellent. Il a atteint l’apogée de sa carrière junior lors des deux dernières joutes. Je pense qu’il a fait la différence. »

Avec moins de trois minutes à faire, Drake Batherson a ravivé l’espoir chez ses coéquipiers en marquant son 13e but des séries. C’était trop peu trop tard.

Alexandre Alain et Alex Barré-Boulet ont connu une finale difficile en récoltant un total de six points.

« Perdre deux années de suite en finale, c’est difficile. Ce n’est pas un bon ‘feeling’ », expliquait le capitaine de l’Armada.

Un Mirabellois avec la Coupe du Président

Avec la défaite de l’Armada, il y a néanmoins une famille des Laurentides qui ressort victorieuse de ce gain ultime du Titan d’Acadie-Bathurst. À son année recrue, Justin Ducharme a remporté la Coupe du Président.

« C’est incroyable, c’est le meilleur sentiment que je n’ai jamais eu de ma vie, soufflait celui qui espérait amener le trophée dans la région cet été. C’est le rêve de tout joueur junior. Je ne peux pas dire comment je me sens. »

Le Laurentien prendra la route vers Regina avec ses coéquipiers pour représenter la LHJMQ au cours de la 100e édition de la Coupe Memorial.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top