- PUBLICITÉ -
Armada

Tenu à l’écart du jeu en raison d’une blessure lors des deux premières rencontres présentées à Bathurst, Samuel Montembeault retrouvait son filet, vendredi. Il a repoussé 30 rondelles pour aider l’Armada à l’emporter 5 à 1. (Photo Sylvain Charest)

L’Armada résiste avec un gain de 5-1

Acculés au pied du mur en tirant de l’arrière 3-1 dans la série, les hommes de Joël Bouchard ont résisté en l’emportant 5-1, vendredi, aux dépens du Titan, qui avait l’occasion d’envoyer en vacances la Flotte laurentienne en gagnant sur sa patinoire.

Les Laurentiens retrouvaient leur cerbère numéro 1 pour cette rencontre, alors que Samuel Montembeault était suffisamment remis de sa blessure pour être envoyé dans la mêlée.

La troupe laurentienne a frappé tôt en déjouant Reilly Pickard à 1 :21, grâce à Connor Brawmell, qui a complété la mise en scène de Charlie Roy et Alexandre Alain.

Les Blainvillo-Boisbriannais ont bourdonné tout au long du premier engagement, dominant 17-9 au chapitre des lancers, mais Pickard ne voulait pas coopérer.

Le mystère Pickard a été solutionné en deuxième période alors que Joël Bouchard a vu ses ouailles enfiler trois buts sans réplique, dont deux en trente secondes.

Pratiquement muet en avantage numérique depuis le début de la série, l’Armada a finalement profité d’un jeu de puissance. Alex Barré-Boulet a fait mouche avec l’aide de Jöel Teasdale et Alain.

La rondelle venait à peine de retomber sur la patinoire que Bramwell faisait scintiller la lumière rouge pour la deuxième fois du match. Cette fois ses complices ont été Miguel Picard et Shaun Miller.

Avant la fin de la période médiane, l’attaque massive de l’Armada a remis ça quand TJ Melancon a enfilé son premier but des séries éliminatoires, lui qui en a réussi 19 en saison régulière. Barré-Boulet et Teasdale ont obtenu les mentions d’aide.

Pour le troisième tiers, Mario Pouliot a choisi de faire un changement devant le filet en envoyant Anthony Dumont-Bouchard, qui avait fait long feu lors du premier duel. Le cerbère néobrunswickois a été parfait en repoussant 13 rondelles.

Montembeault a perdu son jeu blanc avec un peu plus de six minutes à faire au match. Le Titan s’est retrouvé avec un homme en plus pour la septième fois du match pour finalement secouer les cordages. Christophe Boivin a marqué son cinquième des séries éliminatoires.

Outre Montembeault, qui revenait devant le filet, Antoine Crête-Belzile a été inséré dans l’alignement pour la première fois des séries éliminatoires, lui qui était aux prises avec une blessure au début de la danse du printemps.

La série reviendra à Boisbriand à compter de lundi soir. L’Armada tentera de forcer la présentation d’un septième match. La rencontre débutera à 19h30.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top