- PUBLICITÉ -
400 enfants à la découverte de «leur» sport

Photo Claude Desjardins - Les conseillers Guy Frigon et Stéphane Bertrand, encadrant la championne de ringuette Mégane Fortin et la représentante de Loisirs Laurentides, Érika Paré.

400 enfants à la découverte de «leur» sport

Loisirs Laurentides entreprend une tournée régionale à la rencontre des enfants, dans le cadre de l’événement «Mes premiers jeux» , initiative destinée à faire la promotion des Jeux du Québec et de faire connaître de nouveaux sports à la clientèle visée.

Le mercredi 27 juin, quelque 400 jeunes Blainvillois issus des camps de jours de la municipalité (donc âgés entre 6 et 12 ans) étaient accueillis au Parc équestre par les responsables de Loisirs Laurentides et leur invitée d’honneur, la Blainvilloise Mégane Fortin, membre de l’équipe nationale junior de ringuette, laquelle aurait pour tâche de décerner la bannière de l’esprit sportif à l’une des équipes formées sur place et qui, durant toute la journée, aurait pris part avec intérêt et enthousiasme à chacun des ateliers proposés sur place.

Les bienfaits du sport

«C’est une journée de participation et non pas de compétition» , précisait la représentante de Loisirs Laurentides, Érika Paré, alors que les jeunes étaient invités à s’initier à des sports comme le kinball, le tennis, le frisbee, le spikeball, le flag-football, le ski à roulettes et le tir à l’arc.

La Ville de Blainville mettait ses équipements sportifs à la disposition des participants et le conseiller municipal Guy Frigon en profitait pour s’adresser aux jeunes en leur rappelant les bienfaits de l’activité physique: «C’est bon pour la santé, c’est bon pour le moral et ça vous permet de socialiser» , a-t-il exprimé en soulignant que la Ville de Blainville, qui a notamment accueilli les Jeux du Québec à l’hiver 2009, disposait d’une politique et d’un plan d’action pour faire la promotion des sports et de l’activité physique.

Son collègue Stéphane Bertrand, président de la Commission des sports et loisirs, à Blainville, et qui est aussi professeur d’éducation physique, leur a souhaité une bonne journée tout en leur suggérant de faire de leur mieux et, surtout, de s’amuser.

La bonne attitude

Prenant la parole à son tour, Mégane Fortin a témoigné de l’importance du travail d’équipe et de la coopération entre athlètes, insistant sur l’importance de garder une bonne attitude en tout temps.

Mégane Fortin domine son sport en marquant des buts à profusion. L’an dernier, elle a été la plus jeune joueuse de l’histoire à être sélectionnée par l’équipe canadienne junior de ringuette (moins de 21 ans), alors qu’elle n’avait que 15 ans.

C’est en regardant jouer sa sœur, quand elle était petite, qu’elle s’est mise à la pratique de la ringuette, avec une de ses amies. «À ce moment-là, je jouais au hockey. Je faisais aussi de la gymnastique. Mes parents m’ont demandé un jour de faire un choix» , raconte la championne qui affirme n’avoir pas hésité un seul instant.

Depuis, elle se consacre totalement à son sport qu’elle pratique même à l’école, dans le cadre du programme sports-études de l’école Saint-Gabriel, à Sainte-Thérèse. «Je pratique aussi avec la Ligue nationale de ringuette, avec l’équipe Québec AAA et mon équipe AA» , énumère celle qui commence aussi à entraîner d’autres joueuses.

Se concentrer

Mégane Fortin a pris part aux Jeux du Québec à deux occasions, dont ceux d’Alma, en 2017, où elle était porte-drapeau de la région des Laurentides. Elle y avait d’ailleurs remporté un trophée pour avoir marqué 17 buts et obtenu six mentions d’aide en cinq matchs, soit la meilleure récolte de la compétition.

Se concentrer et aller au bout de ses capacités, voilà le conseil qu’elle pourrait donner à quiconque voudrait s’engager sérieusement dans la pratique d’un sport.

La tournée de Loisirs Laurentides se poursuit alors que les villes de Sainte-Agathe, Saint-Jérôme, Lachute et Rivière-Rouge seront visitées au cours des prochaines semaines.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top