- PUBLICITÉ -
Journal Nord Info et La Voix des Mille-Îles

Une cinquantaine de postes permanents à combler au CSSS de Saint-Jérôme

Journée recrutement infirmières, ce 3 octobre

Le Centre de santé et services sociaux (CSSS) de Saint-Jérôme tiendra une journée de recrutement afin de combler plusieurs postes permanents d’infirmières, à temps complet ou partiel, de soir et de nuit.

La journée se déroulera ce samedi 3 octobre, à l’Hôpital régional de Saint-Jérôme, pavillon Marie-Berthe-Thibault, 185, rue Durand, de 9 h à 16 h. Sur place, des entrevues, des visites guidées et des kiosques d’information sur chacun des programmes de soins et de services seront animés par le personnel cadre. En outre, les candidats qui auront réussi la procédure d’embauche pourront obtenir, sur place, une confirmation de leur embauche avec la mention du poste permanent obtenu.

Il s’agit d’une vaste opération de séduction qui, espèrent les responsables, résultera par l’embauche permanente d’une cinquantaine de nouvelles jeunes infirmières, la clientèle cible visée par ce processus étant les 18-24 ans. «Tout ce qui concerne le recrutement et l’embauche est certainement devenu l’enjeu majeur des prochaines années dans le réseau de la santé. Il faut cesser de voir ce réseau comme une dépense. C’est un investissement essentiel et un moteur économique des plus formidables», d’indiquer le directeur général de l’établissement, François Thérien. À ce chapitre, M. Thérien souligne le fait que 246 000 personnes sont à l’emploi du réseau de la santé, soit 6 % de la main-d’œuvre québécoise.

Virage stratégique

C’est sous le leadership du directeur des ressources humaines, René Bourassa, en poste depuis un peu plus d’un an, de concert avec la Fédération des infirmières du Québec, que le CSSS s’apprête à amorcer cet important virage. Cet exercice de titularisation des postes aura, au bout du compte, permis la création de quelque 81 postes permanents, dont une cinquantaine sera offerte lors de la journée de recrutement.
«En fait, cet exercice a permis de transformer des heures ponctuelles de remplacement en des postes permanents de soir et de nuit», a indiqué M. Bourassa. On retrouve ces postes permanents dans les centres d’activité spécialisés et non spécialisés au Programme de santé physique, au Programme de personnes en perte d’autonomie et au Programme de santé mentale et dépendances.

Par ailleurs, la direction du CSSS de Saint-Jérôme espère que la stabilisation des postes contribuera à améliorer la rétention et la fidélisation de la main-d’œuvre infirmière, en plus d’augmenter la capacité d’attraction pour les nouveaux employés. En plus de la campagne actuelle et de la journée de recrutement, la direction du CSSS compte cibler davantage les jeunes de 14-17 ans en les incitant à orienter leurs études vers le domaine de la santé.
«Le CSSS de Saint-Jérôme est le plus gros employeur de la MRC de la Rivière-du-Nord», note pour sa part la responsable des communications de l’établissement, Nathalie Nolin. Au cours des cinq prochaines années, 30 % des infirmières quitteront pour leur retraite. Jumelés aux besoins grandissants, ce sont plus de 200 postes d’infirmières qui seront appelés à être comblés d’ici quelques années. Pour information, composez le 450-432-2777, poste 2683, ou visitez le [www.cdsj.org].

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top