- PUBLICITÉ -
Journal Nord Info et La Voix des Mille-Îles

Place aux infirmières auxiliaires à domicile

Le prix Innovation clinique 3M de l’Ordre régional des infirmières et infirmiers

Une centaine d’infirmières des régions des Laurentides et de Lanaudière se sont réunies au Centre culturel et communautaire Thérèse de Blainville, dans le cadre de leur congrès annuel. L’Ordre régional des infirmières de Laurentides-Lanaudière a profité de l’occasion pour décerner le prix Innovation clinique 3M. Après quatre années d’expérience, et constatant les gains réels liés à cette démarche créative et novatrice, notamment l’amélioration manifeste du niveau d’accès à un plateau de soins et de services, l’Agence de la santé et des services sociaux des Laurentides a confié au CSSS de Saint-Jérôme le mandat de concevoir un programme régional d’intégration des infirmières auxiliaires en soins à domicile sur tout son territoire. Le projet retenu par l’Ordre des infirmières: L’intégration des infirmières auxiliaires au soutien à domicile. Il s’agit d’une approche novatrice présentée par une équipe du CSSS de Saint-Jérôme, dont les conceptrices et les participantes sont Manon Trépanier, infirmière-chef de programme de soins et services à domicile, Renée Charpentier, infirmière clinicienne assistante-infirmière-chef (ICAIC), soutien à domicile, et Nancy Allard, infirmière auxiliaire, soutien à domicile. Pourquoi un tel projet? Confronté à une pénurie de professionnels de la santé, et notamment d’infirmières, le CLSC Arthur-Buies, qui fait maintenant partie du CSSS de Saint-Jérôme, a amorcé, en 2004, une réflexion sur la nécessité de réorganiser les modes de distribution de soins. Le but: assurer aux personnes requérant des soins à domicile l’accès à une gamme complète de soins et de services. Cette pénurie a donc suscité la mise en œuvre d’une pratique de collaboration interprofessionnelle novatrice, prévue par la loi 90, visant l’intégration des infirmières auxiliaires aux soins de soutien à domicile. Ce projet innovateur a impliqué une réorganisation du travail en soins infirmiers. L’infirmière-chef du programme de soins et services à domicile a dirigé et coordonné les activités nécessaires à ce remaniement en réunissant des acteurs-clés engagés et en favorisant chez eux l’émergence de nouvelles idées dans une recherche de solutions pratiques et réalistes. Grâce au suivi conjoint infirmière auxiliaire/infirmière, les soins dispensés sont de meilleure qualité et plus complets. Les infirmières peuvent mieux exercer leur rôle professionnel, le continuum des soins et des services est plus efficace, les échanges interprofessionnels sont empreints de respect et de confiance, et enfin, les infirmières auxiliaires font preuve d’une plus grande autonomie professionnelle. Quels sont les résultats? En moins de quelques mois, les résultats de cette approche sont révélateurs. En effet, le nombre de clients suivis strictement par les infirmières auxiliaires, sous la supervision de l’ICAIC, s’est accru, passant de 150, en septembre 2005, à 875 à ce jour. De plus, le nombre de demandes de soins et de services est passé de 1 500, en 2005-2006, à 4 600 en 2008-2009. Le nombre d’interventions (intrants) a aussi connu un accroissement, passant de 6 509, en 2005-2006, à 22 526 en 2008-2009. Rappelons que le concours Innovation clinique a été lancé par l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec, en 1995. Il vise à mettre en valeur la contribution clinique des infirmières de toutes les régions du Québec à la qualité des soins offerts à la population, à l’efficacité des services de santé et à l’avancement de la profession d’infirmière.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top