- PUBLICITÉ -
67 000 $ de jonquilles

Photo Michel Chartrand)

67 000 $ de jonquilles

En lutte contre le cancer

Avec le mois de la lutte contre le cancer se terminait aussi la campagne des Jours de la Jonquille et le préfet de la MRC de Thérèse-De Blainville, Paul Larocque, pouvait fièrement annoncer que ses ouailles avaient contribué à hauteur de 67 000 $ à cette grande collecte de fonds, laquelle aura rapporté à la Société canadienne du cancer, 2,2 millions $ à l’échelle nationale.

Ce sont, dans l’ensemble, 14 500 bénévoles œuvrant à tenir l’un ou l’autre des 2 600 points de vente de jonquilles qui ont permis d’amasser ces fonds, lesquels serviront à soutenir la recherche ainsi que les personnes malades.

Il s’agissait de la troisième présidence de Paul Larocque à cette campagne annuelle et le maire de Bois-des-Filion acceptait d’emblée une quatrième participation en 2010, sans doute stimulé par ses commettants puisque les Filionnois s’avèrent ceux qui ont le plus majoré leur contribution, avec une augmentation de 22 % de leurs dons, ce qui permettait une collecte totale de 8 340 $ pour la MRC.

C’est cependant la ville de Rosemère qui a dominé la campagne régionale, avec des recettes de 28 800 $, soit une moyenne de 2 $ par résidant, ce qui valait un trophée à la municipalité.

Les villes de Blainville, Boisbriand et Sainte-Thérèse obtiennent des résultats presque identiques, avec un peu plus de 10 000 $ chacune, et Lorraine ferme la marche avec une collecte de 2 600 $. Il faut préciser, à la décharge des Lorrains, que la population est plus faible, mais surtout qu’il n’y a pas de commerces sur leur territoire où établir les points de vente.

En ce qui concerne l’utilisation de ce fonds, sachez que 22,3 % des finances servent au soutien des malades et que la plus grosse tranche, soit 30,8 % du budget annuel, favorise la recherche, seul moyen de satisfaire le but ultime de la Société du cancer: Créer un monde où aucun Canadien, aucune Canadienne n’aura à craindre le cancer.

C’est d’ailleurs en prévention que sera dépensé 15,7 % du fonds, alors que l’information utilise 14,6 %, la défense de l’intérêt public 2,25 % ainsi que le développement des ressources financières à 8,5 %. Les frais généraux achèvent d’écouler les derniers 5,9 % du budget.

Les bénévoles de la région et des élus de chacun des conseils municipaux se réunissaient donc à la Maison du Citoyen de Bois-des-Filion, lundi dernier, à l’invitation du maire, préfet et président de la campagne, afin de tous se féliciter du travail accompli et se donner rendez-vous au printemps 2010 pour la prochaine récolte de jonquilles, parce que la lutte perdure avec une incidence croissante de la maladie sur notre population vieillissante.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top