- PUBLICITÉ -

Joël Teasdale porte fièrement le chandail du Wild du Minnesota malgré la déception de ne pas avoir été sélectionné lors du repêchage dans le LNH. (Photo Facebook)

Repêchage LNH; aucune sélection pour l’Armada, mais six invitations

Les espoirs de l’Armada pour le repêchage de la Ligue nationale de hockey reposaient surtout sur les épaules de Joël Teasdale et Antoine Crête-Belzile, qui était quand même bien classé selon la centrale de recrutement de la LNH, mais après les sept rondes, les deux hockeyeurs n’avaient toujours pas entendu leur nom.

Depuis la fin de la saison de la Flotte laurentienne que toutes les pensées de ses deux jeunes de 17 ans étaient pour cette journée là, à Chicago, mais c’est le visage long qu’ils ont vu les équipes opter pour d’autres joueurs.

Le repêchage n’est pas une fin en soi et il n’est également pas gage de succès. Il y a tellement d’impondérables et aussi de développement à faire avant d’arriver au circuit Courteau. Imaginez, Luc Robitaille, qui a marqué 668 buts dans la LNH, a été repêché en neuvième ronde en 1984, la ligue comptait moins d’équipes à l’époque, mais quand même.

Six invitations

La déception a rapidement fait place à l’espoir alors que les deux porte-couleurs de l’Armada ont reçu des invitations à des camps de développement de formation de la LNH.

Crête-Belzile a été invité par les Jets de Winnipeg et Teasdale par le Wild du Minnesota.

Ils ne sont pas les seuls joueurs de l’Aramda à avoir reçu des sauf-conduits pour se présenter à des camps professionnels. Quatre autres joueurs ont reçu l’appel tant attendu.

L’Anneplainois Francis Leclerc se rendra à Colorado pour tenter d’impressionner l’état-major de l’Avalanche. Le gardien a connu une bonne saison en secondant Samuel Montembeault, lui permettant même de remporter le trophée Jacques-Plante.

Alex Barré-Boulet participera au premier camp de l’histoire des Golden Knights de Las Vegas. L’attaquant de l’Armada s’était rendu à celui des Kings de Los Angeles l’année dernière.

Alexandre Alain vivra l’expérience localement alors que ce sont les Canadiens de Montréal qui l’ont invité. Il en sera à son troisième quand de développement. Il a pris part à ceux d’Anaheim et de Tampa Bay lors des deux dernières années.

Finalement, TJ Melancon a reçu une invitation de l’équipe de son patelin alors que les Sénateurs d’Ottawa lui ont lâché un coup de fil.

D’autres joueurs de la LHJMQ ont reçu une invitation et c’est le cas du Blainvillois Mathieu Charlebois. Le défenseur format géant a passé la dernière année à Halifax avant d’être échangé aux Olympiques de Gatineau, où il poursuivra sa carrière junior. Il se rapportera aux Ducks d’Anaheim.

Repêchage européen

Le mercredi 28 juin, la Ligue canadienne de hockey procédait à leur repêchage de joueurs européens. Une loterie dont l’Armada n’est pas sortie gagnante souvent. Rarement un joueur est venu du vieux continent pour avoir un impact rapidement dans la formation.

Cette année Joël Bouchard espère que le vent va changer de côté et qu’il soufflera dans les voiles de l’Armada.

Avec le 44e choix au total, il a sélectionné l’attaquant tchèque Jan Hladonik, un joueur qui a déjà goûté aux compétitions internationales et qui semble être un bon fabricant de jeu. Selon ce qui a été permis de lire, il amènera de l’offensive à la formation blainvillo-boisbriannaise.

Avec son deuxième choix, Bouchard a jeté son dévolu sur le défenseur finlandais Aleski Anttalainen. Un choix surprise puisqu’il avait signé une entente avec une équipe professionnelle, mais on lui a conseillé d’aller jouer en Amérique du Nord afin d’ouvrir des portes vers la LNH.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top