- PUBLICITÉ -
Armada, Blainville-Boisbriand, Shawinigan, victoire, 50e but, Barré-Boulet, hockey, LHJMQ

Pour la dixième fois de la saison, l'Armada a inscrit six buts ou plus au cours d'un même match. (Photo Sylvain Charest)

Les Cataractes ne font pas le poids contre l’Armada

L’Armada entamait une séquence de dix rencontres en 18 jours en accueillant les Cataractes de Shawinigan, jeudi soir. Blainville-Boisbriand n'a fait qu'une bouchée de l'équipe mauricienne en l’emportant 6-2.

Le 43e gain de la troupe laurentienne permettait à l’Armada d’égaler le record d’équipe qui avait été établi l’an dernier. Dans la cause gagnante, Alex Barré-Boulet a célébré la signature de son contrat avec le Lightning en marquant le sixième but des siens, ce qui lui permettait de franchir le cap des 50 buts en une saison. Il a complété la soirée de travail avec trois points, tout comme Alexandre Alain. Ce dernier a permis au Blanc et Noir de prendre les devants 3-0 en début de période médiane. lors d’un avantage numérique.

La Flotte a tout d’abord ouvert les valves à mi-chemin du premier vingt. Pascal Corbeil a lancé les hostilités grâce à son neuvième but de la saison. Quatre minutes et demie plus tard, Rémy Anglehart marquait pour la première fois en un mois.

Une frayeur, sans plus

Shawinigan a refusé de baisser pavillon. En l’espace de cinq minutes, au milieu de la rencontre, Samuel Blier et Jérémy Manseau ont ramené l’écart à un seul but. Cela n’a pas été suffisant pour éviter aux Cataractes d’encaisser une huitième défaite consécutive.

Toutefois, Drake Batherson a mis fin à une séquence de cinq matchs sans avoir touché le fond du filet, en inscrivant son 26e but de la campagne. Tobie Paquette-Bisson a rejoint son coéquipier sur la feuille de pointage en y allant de son quatrième filet de la saison. Le défenseur de 20 ans, Alexander Katerinakis, de même que Pascal Corbeil et Samuel Bolduc sont retournés à la maison avec deux points de plus à leur fiche.

Chez les Cataractes, Mathieu Bellemare obtenait une journée de congé. Lukas Fitzpatrick était en uniforme et a été confronté à 31 lancers au cours de la rencontre. Son opposant, Mikhail Denisov, qui affrontait son ancienne formation pour la première fois depuis son arrivée à Boisbriand, a bloqué 15 des 17 lancers dirigés vers lui.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top