- PUBLICITÉ -
Journal Nord Info et La Voix des Mille-Îles

Les 13es Journées québécoises de la solidarité sonnent l’alarme sur les changements climatiques

Du 4 au 15 novembre prochain

Du 4 au 15 novembre prochain, Solidarité Laurentides Amérique Centrale (SLAM) et ses partenaires, le Regroupement des organismes communautaires des Laurentides, le Forum jeunesse des Laurentides, le Coffret, le Conseil régional en environnement des Laurentides, Développement et Paix (diocèse de Saint-Jérôme), la SADC des Laurentides et le Cégep de Saint-Jérôme, vous invitent à participer aux 13es Journées québécoises de la solidarité internationale.

Sous la présidence d’honneur de Karel Mayrand, directeur général de la Fondation David Suzuki Québec, l’évènement portera sur les impacts humains des changements climatiques. «Bill Clinton a dit, lors d’une visite à Montréal, en 2007, que tous les efforts faits en développement international seraient vains si nous ne réussissons pas à résoudre la crise climatique», soulignait M. Mayrand à ce propos.
À quelques mois de la rencontre internationale qui aura lieu à Copenhague, en décembre 2009, l’existence des changements climatiques n’est plus un fait réfutable, mais bien reconnu internationalement par le monde scientifique et politique. Les changements climatiques constituent, souligne-t-on, le principal enjeu mondial du XXIe siècle, en raison de l’urgence de la situation et parce que le phénomène ne connaît pas de frontières.

En effet, les premières victimes des changements climatiques sont les personnes les plus pauvres au Nord, mais plus particulièrement au Sud dans les pays en développement. Hormis leur situation géographique, l’un des facteurs les plus importants demeure la pauvreté qui les rend vulnérables face aux changements climatiques, tout en limitant leur capacité à se développer et s’adapter.

Crise humanitaire

Selon les organisateurs, cette crise climatique sonne l’alarme sur une crise plus profonde qui divise l’humanité entre ceux qui possèdent la richesse et ceux qui luttent chaque jour pour survivre. «Nous faisons face à un enjeu fondamental de justice et d’équité: les 50 pays les plus pauvres, qui n’ont contribué qu’à 1 % des émissions de GES historiquement, subiront plus de 90 % des impacts des changements climatiques», a fait valoir M. Mayrand.

Les solutions existent, insiste-t-il, mais elles requièrent aussi un effort dont la première étape consiste, en tant que citoyen, à saisir et comprendre l’urgence de la situation.

L’invitation à participer aux Journées québécoises de la solidarité internationale est donc lancée à la population des Laurentides. Au menu, différentes activités se succéderont partout dans la région des Laurentides: projection de documentaires, conférences, foire de solidarité internationale et plus encore. La programmation complète est disponible sur le site Web du SLAM, au www.slamlaurentides.org. Information également au 450-569-6470.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top