- PUBLICITÉ -
Un agent de police par quartier et une surveillance accrue sur la route Verte

(Photo Michel Chartrand)

Un agent de police par quartier et une surveillance accrue sur la route Verte

Blainville

Après avoir présenté ses engagements en matière de sport, environnement et culture, le maire sortant de Blainville et chef du Vrai Blainville, François Cantin, entouré des candidats Alain Portelance et Jean-René Drouin, a dévoilé ses promesses en matière de sécurité.

Selon les membres de l’équipe du Vrai Blainville, il semble que les citoyens demandent de renforcer le sentiment de quiétude et de sécurité sur l’ensemble du territoire. Un constat qui a été observé depuis l’élection de 2005. «Depuis notre arrivée au pouvoir, nous avons ajouté 17 policiers, pour un total de 62 agents, dont 42 sont affectés à la circulation», de mentionner le maire sortant.

Selon les données, il semble que le Service de police ait donné 500 contraventions de moins l’année dernière, un résultat que le maire attribue aux différentes campagnes de sensibilisation sur la sécurité routière.
«Dans un sondage récent, dans lequel 99 % des Blainvillois estiment que leur qualité de vie est bonne ou très bonne, depuis 2005, la sécurité arrive au 4e rang parmi les cinq grandes priorités des résidants pour les quatre prochaines années», de mentionner le maire sortant.

S’inspirant de ce constat, l’équipe du Vrai Blainville a l’intention de mettre encore plus d’effort pour renforcer le sentiment de sécurité dans l’ensemble de la population. «Il s’agit d’un enjeu majeur pour notre ville. Nous allons travailler très fort afin d’améliorer encore plus cet aspect de notre vie collective, pour le plus grand bénéfice de nos citoyens d’abord», d’ajouter François Cantin.

Pour y arriver, le Vrai Blainville s’engage à assigner un agent de police pour chacun des districts de la ville. Selon le maire, un agent par quartier permettrait aux citoyens d’avoir une ligne directe avec le Service de police. «Nous amorcerons les discussions avec notre Service de police dès le début du prochain mandat. Les résidants devraient pouvoir s’adresser à un policier responsable de leur quartier», d’estimer Alain Portelance, président de la commission de la sécurité.

Dans le même sens, le maire veut continuer ses actions en matière de sécurité routière, piétonnière et cycliste. Pour ce faire, François Cantin a l’intention de poursuivre ses campagnes de prévention et de sensibilisation routière et incendie. «Le Vrai Blainville s’engage également à travailler conjointement avec le Service de police et le comité de circulation afin d’améliorer les mesures d’atténuation de la vitesse», de souligner le maire, indiquant que la surveillance de quartier sera également valorisée. De plus, le Vrai Blainville s’engage à attribuer une surveillance particulière à sa section de la route Verte.

Candidat dans le quartier des Hirondelles, Jean-René Drouin a présenté les engagements du Vrai Blainville en matière de déneigement et de prévention des accidents. Ainsi, l’administration sortante s’engage à redoubler d’effort pour améliorer le déneigement des rues, des parcs des zones piétonnières et des endroits près des écoles. Une attention sera également portée pour la surveillance près des écoles.

Finalement, le Vrai Blainville veut offrir une formation gratuite de premiers soins à l’ensemble de la population, une façon d’outiller les gens afin qu’ils soient plus aptes à sauver des vies. «Les engagements que nous présentons aujourd’hui constituent la suite de nos actions entreprises en 2005 pour faire de Blainville une ville plus sécuritaire», de conclure le maire sortant.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top