- PUBLICITÉ -
Pots de fleurs, bollards et dos d’âne feront leur apparition

(Photo Michel Chartrand)

Pots de fleurs, bollards et dos d’âne feront leur apparition

Dans les rues de Sainte-Anne-des-Plaines

Avec, pour toile de fond, sa nouvelle Politique de gestion des requêtes en matière de circulation et de signalisation et sa campagne de sensibilisation liée aux dangers de la vitesse au volant (voir autre texte), la Ville de Sainte-Anne-des-Plaines poussera davantage sa démarche au cours des prochaines semaines en installant plusieurs mesures de modération de la vitesse dans ses rues.

Des mesures de ralentissement qui prendront la forme de pots de fleurs, de bollards et de dos d’âne.

Mesure de ralentissement avec pots de fleurs

Dans un premier temps, deux pots à fleurs en béton seront installés de chaque côté de la rue. Notez que deux bollards seront fixés devant chaque pot à fleurs ainsi qu’une balise au centre de la rue. «Le choix des sites pour l’installation de ces mesures s’est fait en fonction des tronçons pour lesquels la Ville a reçu plusieurs plaintes de la part de citoyens», a expliqué la mairesse Catherine Collin. Sans qu’ils soient définitifs, quatre endroits ont été retenus. Il s’agit de la rue des Cèdres (d’abord, entre les rues Beaupré et des Sources, ensuite entre les rues des Supérieurs et Clément), la rue Beaupré (entre les rues des Cèdres et des Supérieurs) et enfin, la rue Clément (entre la 6e Avenue et la 8e Avenue). Une cinquième mesure sera installée, l’endroit n’étant pas déterminé pour le moment. Notez que pour chaque site, un coût de 2 700 $ plus taxes est applicable.

Dos d’âne allongés

Dans un deuxième temps, des dos d’âne en pavage (3,7 m x 7,20 m) – au coût de 2 155 $ chacun – seront également installés, vraisemblablement aux endroits suivants: sur la rue Neuville-en-Ferrain (entre la rue des Cèdres et l’école); sur la rue Beaupré (entre les rues Neuville-en-Ferrain et des Supérieurs); sur la rue Limoges (entre les rues Charbonneau et Daunais); sur la rue Guénette (entre la 6e Avenue et la rue du Boisé) et sur la rue des Saisons (devant l’école). «Deux autres dos d’âne seront installés, mais les endroits n’ont pas encore été déterminés», de compléter la mairesse.

Mentionnons que chaque dos d’âne installé sera accompagné d’une présignalisation indiquant sa présence. Dans l’éventualité où une piste cyclable serait présente, des bollards amovibles seront installés avant et après le dos d’âne. Toutes ces installations – pots de fleurs, bollards et dos d’âne – devraient être complétées d’ici la fin des classes, en juin prochain.

Prolongement de la rue des Cèdres

Par ailleurs, le conseil municipal vient de confier à la firme Dessau le mandat d’analyser la possibilité de prolonger la rue des Cèdres jusqu’à la 1re Avenue, ce qui permettrait aux automobilistes de contourner le boulevard Sainte-Anne, surtout en période de pointe.

Cette solution est d’autant plus intéressante, estime la mairesse, si l’on considère la fermeture du pont de la rue Therrien pendant les travaux d’aqueduc. Mme Collin a cependant tenu à être claire sur le fait que ce mandat ne représentait aucunement une autorisation d’aller de l’avant avec le projet. «Le rapport de la firme nous dira si nous sommes sur la bonne voie. Nous déciderons ensuite», a-t-elle conclu.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top