- PUBLICITÉ -
Pneus d’hiver: pas besoin d’attendre le 15…

Pour affronter les rigueurs de la conduite hivernale, Transports Québec oblige désormais tous les conducteurs à munir leur véhicule de pneus d’hiver.

Pneus d’hiver: pas besoin d’attendre le 15…

4,5 millions de véhicules touchés au Québec

La question est au cœur des conversations: avez-vous fait installer vos pneus d’hiver? Alors que cette précaution était le lot de quelques sages dont les rangs se sont joliment garnis, ces dernières années, au gré des campagnes de sensibilisation, l’exception ne sera plus tolérée désormais: c’est dans un peu plus d’une semaine qu’entrera en vigueur la nouvelle disposition du Code de la sécurité routière obligeant tous les propriétaires de taxis ou de véhicules de promenade immatriculés au Québec à chausser leur voiture de pneus conçus spécifiquement pour la conduite hivernale, et ce, du 15 décembre au 15 mars.

Cette mesure touche les propriétaires de quelque 4,5 millions de véhicules, mais Transports Québec estime que 90 % de ceux-ci étaient déjà chaussés de pneus d’hiver, lesquels sont conçus en vue d’obtenir plus d’adhérence sur une surface enneigée ou glacée, contrairement à l’idée répandue voulant que les pneus de type quatre-saisons soient aussi efficaces.

Pour appuyer cette thèse, Transports Québec cite un relevé effectué en 2005 et qui démontre que 38 % des accidents survenus en hiver impliquent au moins un véhicule équipé de pneus quatre-saisons. Comme la grande majorité des voitures sont équipées de pneus d’hiver, on en conclut que les véhicules chaussés de pneus quatre-saisons y étaient surreprésentés.

L’obligation de munir votre véhicule de pneus d’hiver s’accompagne forcément de mesures punitives à l’égard des récalcitrants, qui s’exposeront alors à des amendes variant entre 200 $ et 300 $. Aucun point d’inaptitude ne sera cependant inscrit au dossier du contrevenant.

Dérogation
À noter que cette nouvelle mesure comporte quelques exceptions. Par exemple, l’obligation ne s’applique pas à la roue de secours de votre véhicule, tout comme on prévoit un délai de sept jours, lors de l’acquisition d’un véhicule chez un marchand de voitures ou lorsque vous circulez avec un certificat d’immatriculation temporaire.

Dans certaines situations, la SAAQ peut même délivrer un certificat autorisant à mettre en circulation un véhicule sans qu’il ne soit muni de pneus d’hiver. Cette mesure s’applique, par exemple, aux propriétaires des véhicules qui partent pour le Sud, en hiver. Les habitations motorisées ne sont par ailleurs pas visées par le nouveau règlement.

L’application du règlement est sous la responsabilité des corps policiers et l’on indique qu’aucune période de grâce n’est prévue par la loi. Pour connaître tous les détails sur la nouvelle réglementation, il vous suffit d’accéder au site Web de Transports Québec, au [www.mtq.gouv.qc.ca], et d’y chercher la section consacrée au Règlement sur l’utilisation de pneus conçus spécifiquement pour la conduite hivernale. On vous y encourage notamment à ne pas attendre forcément le 15 décembre pour vous y conformer.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top