- PUBLICITÉ -
Journal Nord Info et La Voix des Mille-Îles

Et vous, quelle est votre opinion?

Troisième résultat de l’enquête des faits et enjeux de société d’Hebdos Québec

Pour une troisième semaine consécutive, Hebdos Québec vient de publier cinq nouveaux résultats de son enquête sur les faits et enjeux de société. Rappelons que ce sondage a été effectué entre les 3 et 31 mars dernier, auprès de 29 277 Québécois âgés de 18 ans et plus et pouvant s’exprimer en français. Sous l’égide de la firme Léger Marketing, le sondage évaluait différentes questions d’ordre éthique, philosophique et de principe.

QUESTION: Avez-vous peur de vieillir?

Ceux et celles qui ont le moins peur de vieillir dans les Laurentides sont les gens âgés de 60 ans et plus, et ce, dans une proportion de 78 %, suivi des 50 à 59 ans (71 %), des 18 à 29 ans (65 %), des 40 à 49 ans (64 %), et des 30 à 39 ans (59 %).

En ce qui concerne les villes, sachez que Saint-Eustache, Mirabel, et Deux-Montagnes rejoignent presque la moyenne provinciale avec 63 %. Pour ce qui est de Sainte-Thérèse, Lorraine, et Bois-des-Filion, elles se situent à 61 %.

QUESTION: Selon vous, les nouvelles technologies (telles que Facebook, le téléphone cellulaire, les jeux vidéo, les lecteurs IPod, etc.) aident-elles ou nuisent-elles aux relations humaines?

50 % des 18 ans et plus des Laurentides pensent que les nouvelles technos nuisent aux relations sociales. Les 18-29 ans semblent un peu plus partagés sur la question, car 34 % croient que les nouvelles technos aident aux relations humaines, 40 % qu’elles nuisent, alors que 26 % ne le savent pas. Chez les 30-39 ans, on constate que 35 % pensent qu’elles épaulent, 47 % non et que 18 % ne le savent pas. Les 40-49 ans sont un peu plus catégoriques puisque 54 % jugent que les technologies nuisent aux relations humaines contre 29 % seulement, alors que 17 % l’ignorent. Des pourcentages presque similaires sont observés chez les 50-59 ans, avec 27 % d’entre eux qui pensent qu’elles aident et 51 % qu’elles nuisent. Quant aux 60 ans et plus, les pourcentages suivent comme suit: elles aident à 32 % et nuisent à 49 %.

Pour les villes de Saint-Eustache, Mirabel, Deux-Montagnes, soulignons des pourcentages de 24 % (aide), 63 % (nuisance) et 13 % (ignorance). Quant À Sainte-Thérèse, Lorraine, Bois-des-Filion, les chiffres sont de 31 % (aide), 53 % (nuisance), et 16 % (ignorance).

QUESTION: Êtes-vous favorable ou défavorable à l’euthanasie, la peine de mort, l’avortement?

Les 18 à 29 ans: favorable à 66 % pour l’euthanasie, 36 % pour la peine de mort, et 72 % pour l’avortement.

Les 30 à 39 ans: favorable à 86 % pour l’euthanasie, 55 % pour la peine de mort, et 79 % pour l’avortement.

Pour les 40 à 49 ans: favorable à 74 % pour l’euthanasie, 51 % pour la peine de mort et 77 % pour l’avortement.

Pour les 50-59 ans: favorable à 77 % pour l’euthanasie, 45 % pour la peine de mort, et 82 % pour l’avortement.

Pour les 60 ans et plus: favorable à 72 % pour l’euthanasie, 49 % pour la peine de mort, et 78 % pour l’avortement.

Les villes de Saint-Eustache, Mirabel, Deux-Montagnes sont favorables à 74 % pour l’euthanasie, 50 % pour la peine de mort et 80 % pour l’avortement.

Sainte-Thérèse, Lorraine, Bois-des-Filion affichent des résultats de 76 % pour l’euthanasie, 47 % pour la peine de mort et 81 % pour l’avortement.

Faits saillants:

100 % des jeunes de 18 à 29 ans vivant dans le Nord du Québec sont favorables à 100 % à l’euthanasie et à l’avortement. Les gens qui sont le plus en faveur de la peine de mort vivent dans Lanaudière et représentent 61 %.

QUESTION: Êtes-vous satisfait ou insatisfait de votre relation de couple?

65 % des personnes vivant dans les Laurentides sont satisfaites de leur vie de couple. Notons toutefois que 23 % de ce même regroupement ne vit pas en couple.

Selon les résultats, il appert que l’on vit en couple pour les bonnes raisons. Ainsi, 41 % des 18 à 29 ans affirment être satisfaits, même si 41 % ne sont pas en couple. 78 % des 30-39 ans sont satisfaits (11 % ne sont pas en couple), 68 % chez les 40 à 49 ans sont contents (19 % sont célibataires), 64 % chez les 50-59 ans sont heureux (24 % de célibataires), et 53 % chez les 60 ans et plus semblent aussi satisfaits (33 % pas en couple).
À Sainte-Thérèse, Lorraine, et Bois-des-Filion, les répondants sont satisfaits de leur relation de couple à 67 %, alors qu’à Saint-Eustache, Mirabel et Deux-Montagnes, on atteint 70 %.

Fait saillant

Il existe 0 % d’insatisfaction chez les 18 à 29 ans vivant au Nord-du-Québec. Les régions où l’on est le plus insatisfait en matière de vie de couple demeurent l’Outaouais et Lanaudière avec 12 %. Précisons que les 40-49 ans de la région de l’Outaouais ont un taux d’insatisfaction de 18 %.

QUESTION: Croyez-vous que vous devrez éventuellement jouer le rôle d’aidant naturel avec l’un de vos proches?

Plus de la moitié y croit à l’exception des 18-29 ans qui disent oui à 29 % seulement. Quant aux autres groupes d’âge, les pourcentages se ressemblent et oscillent tous entre 49 % et 52 %.

La différence est plus marquée entre Sainte-Thérèse, Lorraine, Bois-des-Filion et Saint-Eustache, Mirabel, et Deux-Montagnes avec des pourcentages de 40 % pour le premier groupe et de 46 % pour le second.

Fait saillant

Les gens de 60 ans et plus du Nord du Québec croient à un rôle d’aidant naturel avec l’un de leurs proches à 80 %.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top