- PUBLICITÉ -
L’usine Praxis en ébullition

(Photo Yves Déry)

L’usine Praxis en ébullition

Art actuel

Pour ceux qui ont manqué les dernières nouvelles que nous vous rapportions du centre d’artistes en arts visuels Praxis, sachez que le second étage de l’édifice Olindo-Gratton est pleinement devenu un laboratoire de création, plutôt qu’une simple salle d’exposition, et que l’on peut conséquemment y passer et y retourner pour voir les choses devenir ce qu’elles seront.

Ces choses donc, des installations qui font appel à tous les médiums, y compris sonore, sont élaborées par trois artistes en résidence qui sont présentement au cœur d’un premier bloc automnal de création.

Les trois artistes ont à ce point investi l’étage que même le plus petit espace de rangement est rempli par une souffleuse enneigée qui participe à la thématique de Patrick Bérubé, celle de la peur excessive des Térésiens à l’idée d’un autre hiver très enneigé et de l’entreposage de toute cette blancheur. Fait à noter, la souffleuse est une invention développée ici, sur la rue Sicard, à partir d’une moissonneuse-batteuse. Patrick Bérubé est un habitué des installations in situ et la vidéo narrative fait aussi partie de ses moyens.

Sébastien Pesot propose quant à lui une approche vidéographique en aller-retour, qui articulera une déconstruction et une reconstruction de l’image. Deux fois aussi, il s’est impliqué dans des évènements relatifs au lieu de diffusion chez Praxis, avec Face à face et Show des chaises.

Leur colistière Marie Suzanne Désilets est assurément la plus provocante du trio qui a pour mandat de se conseiller ou se colleter, pour peu que cela favorise la création. La façade du 34, rue Blainville Ouest, lui sert de référence architecturale et son travail plonge dans le désir et l’intimité. Ses projections dans les fenêtres du centre achèvent de convertir la place tout entière, et jusqu’à l’extérieur, en lieu de création et de diffusion simultanées, avec quelques clichés lascifs qui pourraient en dérouter quelques-uns. Pucelles de sacristie, s’abstenir.

Ce bloc de production se termine le 18 décembre avec une reprise en 2009. Sachez que le centre vous est ouvert du mardi au samedi, de 13 h à 17 h, et jusqu’à 19 h le jeudi. Vous pouvez davantage vous renseigner en visitant le site [www.artactuel.ca] ou encore téléphoner au 450-434-7648. Le centre est situé à l’angle des rues de l’Église et Blainville, à Sainte-Thérèse.

En ce qui concerne les prochaines nouvelles, il faudra prévoir une relance du plan triennal de financement du centre Praxis et la reprise de ces créations qui s’avèrent de plus en plus liées à l’environnement immédiat du laboratoire de recherche et développement artistiques.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top