- PUBLICITÉ -
Journal Nord Info et La Voix des Mille-Îles

Gérer des ados, des enfants et un bébé au sein d’une même famille

Les nouvelles réalités des familles d’aujourd’hui

Si l’atmosphère est parfois étourdissante avec des adolescents à gérer, imaginez, en plus, des jeunes enfants à gouverner et un poupon à s’occuper. Bienvenue chez les Côté-McNicolson, heureux parents et beaux-parents de sept rejetons âgés de 9 mois à 20 ans.

Ici, l’éducation ne se fait pas comme une chaîne de montage, mais bien en autorisant le cas par cas. Et même si les règles de base sont identiques, les parents tiennent compte des différences de chaque individu.
«Ce sont tous des êtres à part entière et on ne peut pas les élever de la même manière», mentionne Alain McNicolson.

Trois des sept enfants sont nés de la seconde union entre Alain et son épouse, Suzie Côté. Pour les «autres», le rôle parental revêt parfois une forme différente.
«Parfois, on agit un peu comme conseillers pour l’autre enfant. Cependant, je crois qu’il est important que le parent intervienne directement avec l’enfant de son conjoint. Il ne faut pas l’en empêcher», apporte pour sa part Suzie Côté.

Relation dans la fratrie

Si la fille d’Alain et Suzie, Léa, neuf ans, a trouvé très difficile l’écart d’âge avec ses frères et sœurs, ces derniers en profitent aujourd’hui pour l’amener avec eux dans différentes activités. Pareil pour le petit Victor, trois ans, qui bénéficie aussi de la présence des aînés.

Elle est loin la révolte des aînés lorsqu’il leur fut annoncé la première grossesse de Suzie. Aujourd’hui, tout ce petit monde est heureux de se côtoyer. La tendresse se lit facilement sur le visage d’Alain et Suzie ainsi que leur indéniable complicité.

Ce doit être ça, rencontrer l’âme sœur.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top