- PUBLICITÉ -
Une école secondaire privée à Boisbriand

(Photo Michel Chartrand)

Une école secondaire privée à Boisbriand

L’ouverture est prévue pour septembre 2009

Si rien ne vient empêcher le projet, une institution scolaire secondaire privée, le Collège Boisbriand, ouvrira ses portes en territoire boisbriannais en septembre prochain.

Le projet mis de l’avant par les promoteurs Jocelyne Boivin et Mario Bigras, qui seront les codirecteurs de l’établissement, sera situé entre les rues Ambroise-Lafortune et le chemin de la Côte-Sud, au nord de la ville, dans le secteur industriel. C’est le Groupe Montoni qui en fera la construction. Lorsque toutes les phases du projet seront menées à terme, on parle d’un investissement de 15 millions de dollars.

Le Collège accueillera des élèves de la 1re à la 5e année du secondaire. On espère accueillir 300 élèves dès la rentrée scolaire de 2009. Avec la création de cette nouvelle institution privée, les fondateurs assurent cependant ne pas vouloir privilégier l’élite. L’admission au Collège se fera sur la base du premier arrivé, premier servi. Aucun examen d’admission n’est prévu au processus de sélection, dit-on: «Les élèves admissibles auront fait parvenir les bulletins de l’année attestant la réussite en cours. Des rencontres pourront être souhaitées par la direction et resteront discrétionnaires.»
«Les élèves n’auront pas de sac d’école, nous ne voulons pas confier la tâche des devoirs et des leçons aux parents, d’une part parce que ces derniers ont plusieurs autres tâches à assumer et, d’autre part, parce que c’est à l’école que revient cette responsabilité», a déclaré la cofondatrice de l’école, Jocelyne Boivin. Les élèves seront donc à l’école de 8 h ou 8 h 30 jusqu’à 17 h ou 17 h 30. Tous les travaux scolaires seront faits à l’école. Les enfants n’auront pas de boîte à lunch non plus et mangeront les menus proposés à l’école, en vue de soutenir «le développement intellectuel, physique et social des jeunes».

La direction de l’école croit en outre à l’importante de l’activité physique. Une heure de cours d’éducation physique obligatoire est prévue chaque jour. Les journées d’enseignement compteront cinq heures de cours et une heure d’étude supervisée. Un service de transport sera mis à la disposition des écoliers.
«Le projet a été conçu par phases, explique le codirecteur Mario Bigras. Le gymnase et la surface synthétique seront aménagés pour la première année […] et la piscine intérieure, d’ici quelques années. Dès que le Collège fermera ses portes, à 18 h, les équipements seront accessibles à la population.»

La mairesse Sylvie Saint-Jean a d’ailleurs souligné le partenariat que la Ville entend conclure avec le collège privé: «Le gymnase et la piscine intérieure sont des infrastructures qui s’ajoutent à nos plateaux de loisir et de sport. Aussi, c’est sur le terrain du Collège que nous aménagerons un nouveau terrain de soccer-football à surface synthétique.» Les promoteurs injectent six millions de dollars dans la première phase, et la Ville, un million. Le site Web du Collège est le [www.collegeboisbriand.qc.ca].

Il s’agit des mêmes promoteurs qui, l’an dernier, ont tenté d’implanter le même genre d’institution à Blainville. Devant la levée de boucliers provoquée par le projet, qui devait s’installer en plein cœur d’une zone résidentielle, d’abord dans le quartier Fontainebleau, puis dans le secteur du parc Bigras, les autorités blainvilloises avaient fait marche arrière.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top