- PUBLICITÉ -
Un budget déficitaire sans conséquence

La présidente de la CSSMI, Paule Fortier.

Un budget déficitaire sans conséquence

À la CSSMI, pour l’année 2009-2010

En raison des nouvelles normes gouvernementales maintenant en vigueur, c’est un budget déficitaire de l’ordre de 67,6 millions de dollars, mais sans conséquence pour les contribuables, qu’a adopté, mardi soir dernier, le conseil des commissaires de la Commission scolaire de la Seigneurie-des-Mille-Îles (CSSMI) pour l’année 2009-2010.

«Le gouvernement du Québec a entrepris une importante réforme de la comptabilité gouvernementale qui a des impacts majeurs sur la présentation des opérations financières de toutes les commissions scolaires. En effet, des éléments, comme les constructions et transformations locatives et les achats d’équipement, doivent être comptabilisés différemment. Le budget 2009-2010 est le premier à être préparé conformément à cette réforme. En raison de celle-ci, toutes les commissions scolaires du Québec présenteront une situation financière déficitaire en 2009-2010», a expliqué, en conférence de presse, mardi dernier, la présidente de la CSSMI, Paule Fortier, accompagnée pour la circonstance du directeur général, Jean-François Lachance, et du directeur des Services financiers, Daniel Trempe.

Malgré cette nouvelle comptabilité, qui prévoit que les résultats financiers de la CSSMI seront consolidés dans ceux du gouvernement du Québec, les parents et les élèves n’ont pas à s’inquiéter, a-t-on assuré, puisque la qualité des services offerts demeurera la même. «En fait, notre commission scolaire n’est ni plus riche, ni plus pauvre qu’auparavant», ont mentionné les trois représentants de la CSSMI.

Pour ce qui est de la taxe scolaire, son taux reste identique, à 0,35 $ du 100 $ d’évaluation uniformisée. Un mécanisme est en place afin de limiter à 0,5 % la hausse moyenne du compte de taxes en dépit de l’augmentation du rôle d’évaluation foncière en vigueur dans les 16 municipalités desservies de la CSSMI. La taxe scolaire, précise-t-on, constitue 15 % du budget total de la CSSMI.

Pour ce qui est du budget proprement dit, il s’établira, pour l’année 2009-2010, à 342 millions de dollars. De cette somme, 81,3 % seront consacrées aux établissements, 9,3 % au service de la dette, 5,2 % au transport scolaire et 4,2 % à l’administration.

Par ailleurs, le budget de l’année 2009 prévoit le lancement d’un plan d’action pour la réussite éducative et la persévérance de tous les élèves de la CSSMI qui sera doté d’une enveloppe de 1,4 million de dollars. Aussi, la CSSMI entend mettre à jour les mesures gouvernementales de développement implantées au cours des dernières années, comme certaines ressources pour les élèves handicapés et en difficultés d’adaptation et d’apprentissage, les ressources techniques permanentes en travaux pratiques dans les laboratoires de sciences pour les élèves de la 1re à la 5e secondaire et l’actualisation du réinvestissement pour le maintien des bâtiments scolaires au Québec.

Par ailleurs, la CSSMI compte appliquer, au cours des prochains mois, les nouvelles mesures gouvernementales en matière de baisse des ratios maître-élèves et la mise en place du protecteur de l’élève dans le respect des amendements à la Loi sur l’instruction publique.

Il est possible d’en savoir davantage sur ce budget en consultant le site Web de la CSSMI à l’adresse www.cssmi.qc.ca.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top