- PUBLICITÉ -
Journal Nord Info et La Voix des Mille-Îles

Les parents et les intervenants de l’école Le Tandem s’opposent à la proposition de la CSSMI

Cadre d’organisation scolaire

Une centaine de parents, enseignants et membres de divers comités d’établissement ont répondu à l’invitation de la Commission scolaire de la Seigneurie-des-Mille-Îles (CSSMI) pour une rencontre de consultation relativement à l’adoption prochaine du Cadre d’organisation scolaire 2009-2010.

Au menu de la rencontre, l’étude des diverses propositions, telles qu’élaborées dans le document de présentation. Réunis dans le gymnase de l’école Saint-Gabriel, à Sainte-Thérèse, les intervenants pouvaient émettre leurs commentaires aux membres du Conseil des commissaires. La tâche de présider la rencontre est revenue à la commissaire Sandra East, présidente de la commission d’étude éducative.

Au niveau de la MRC de Thérèse-De Blainville, une recommandation a retenu l’attention: la nouvelle aire de desserte proposée par la CSSMI pour le pavillon Augustin-Charlebois de l’école Le Tandem, à Sainte-Thérèse.

En raison d’une baisse de la clientèle, la CSSMI propose de modifier l’aire de desserte de l’école Le Tandem. «L’aire de desserte de l’école Le Tandem est un secteur défavorisé. Une modification de son aire de desserte pourrait faire en sorte de diluer cet indice de défavorisation», peut-on lire dans le document de consultation.

De plus, il semble que l’école Le Tandem subisse actuellement une baisse de clientèle au niveau de son premier cycle. «Il y a très peu d’élèves dans chaque classe du primaire à l’école Le Tandem, ce qui compliquerait l’organisation des groupes à cette école, soit moins d’une centaine d’élèves répartis dans les trois cycles du primaire, ce qui pourrait affecter certains projets de l’école», peut-on lire également.

Pour remédier à la situation, la CSSMI propose de redistribuer une partie de la clientèle du Tandem à l’intérieur du secteur D, soit à Boisbriand et Blainville. Cette piste de solution ferait en sorte de libérer le pavillon Augustin-Charlebois qui serait utilisé pour accueillir, dès 2009-2010, la clientèle en formation de métiers spécialisés.

Pour les parents et les intervenants de l’école Le Tandem, pas question de voir disparaître leur école primaire. «Vous voulez enlever aux élèves la possibilité de fréquenter leur école de quartier», de mentionner un parent, rappelant que l’école Le Tandem dessert les élèves de son secteur depuis plus de 40 ans.
«Pourquoi vouloir changer la vocation de l’école et déplacer les élèves vers d’autres écoles? Pour nous, les professeurs, c’est une triste nouvelle», d’ajouter Jean-François Lacoste, enseignant.

La réaction a été aussi vive pour les parents résidant au sud de la 640 et à l’est de l’autoroute 15. Dans le nouveau Cadre d’organisation envoyé en consultation, les enfants de l’ancienne aire de desserte seront répartis dans différentes écoles, ce qui ne fait pas l’affaire des parents qui aiment que l’école primaire fréquentée par leurs enfants soit près du lieu de résidence.

La décision de la CSSMI sera connue le 9 décembre.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top