- PUBLICITÉ -
Les Olympiades de la mécanique

(Photo Michel Chartrand)

Les Olympiades de la mécanique

Formation professionnelle

Il est fini le bon vieux temps des mécaniques que l’on réparait soi-même avec un peu de jugeote et une clé à mollette. Les technologies évoluent dans ce secteur au rythme d’une Ferrari, au point où l’on se donne aujourd’hui des Olympiades de la formation professionnelle en mécanique, dont deux élèves de la polyvalente Sainte-Thérèse ressortaient avec l’or et le bronze.

Ce concours d’habileté et de connaissances en mécanique générale était donc ouvert à toute la région Laurentides, Lanaudière et Laval, et ce sont Claude Côté, avec l’or, ainsi que Kevin Goyer Hémond, médaillé de bronze, qui faisaient briller la Commission scolaire de la Seigneurie des Mille-Îles. La médaille d’argent était remportée par Mathieu Hallé, de Compétence 2000, à Laval.

C’est donc Claude Côté qui prendra l’autoroute 40 pour se rendre à Québec, du 5 au 8 mai prochain, afin d’y représenter toute la région à la grande finale de ces Olympiades nationales.

Selon le directeur du Centre de formation professionnelle du boulevard du Domaine, il n’y a pas de hasard à une telle réussite. «Nous gardons toujours à l’esprit l’importance d’une formation qui puisse répondre aux exigences technologiques associées aux équipements récents en mécanique automobile», de commenter Stéphane Bédard, qui concluait en félicitant aussi le personnel enseignant pour ces résultats positifs.

Il faut savoir que le CFP de l’Automobile peut compter sur de nombreux partenaires, dont le Comité paritaire de l’industrie de l’automobile Laurentides-Lanaudière, mais aussi de grandes corporations telles Snap On Sun du Canada pour l’outillage, ainsi que Mitsubishi et Subaru dont les technologies avancées nécessitent une formation de pointe, notamment en traction intégrale.

Les différents programmes du Diplôme d’études professionnelles comprennent la mécanique automobile certes, mais aussi le service-conseil, la mécanique de véhicules légers et la vente de pièces mécaniques et accessoires, tous évidemment inspirés des besoins de l’industrie.

Il s’agit d’une formation qui mène directement à des emplois bien rémunérés où les gens spécialisés sont fortement en demande. Il est possible d’y faire un stage d’un jour au 401, boulevard du Domaine, pour vérifier son intérêt envers la formation et le milieu apparenté. Il suffit de communiquer au 450-433-5435 pour davantage de renseignements.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top