- PUBLICITÉ -
L’école aux mille cadeaux

(Photo Michel Chartrand)

L’école aux mille cadeaux

Projet Robin des Bois à l’école Terre-Soleil

Mis sur pied en 2001 par Manon Morasse, une enseignante au préscolaire, à l’école Terre-Soleil située à Sainte-Thérèse, le projet Robin des Bois, et son plan de redistribution de cadeaux, met résolument à contribution tous les élèves de l’école. Du préscolaire à la 6e année, en passant par les parents et les enseignants, tout le monde met la main à la pâte. L’objectif? Amasser le plus de cadeaux possible pour les enfants démunis de Sainte-Thérèse et des alentours. Cette année n’a pas fait exception et la générosité des quelque 450 élèves de l’école Terre-Soleil a véritablement atteint son paroxysme, alors que 1 002 présents ont été emballés. «Cette année a vraiment été exceptionnelle», de résumer Sonia Daviault, responsable, avec Mme Morasse, de toute la logistique derrière le projet.

Malgré l’ampleur du travail (Mme Daviault a consacré cinq semaines à temps plein au nettoyage des jouets, au comptage des morceaux de casse-tête et des pages des livres, avant de procéder à la répartition des cadeaux, selon le sexe et l’âge des enfants, sans compter la recherche des commanditaires, entre autres, et l’emballage des cadeaux, tâche à laquelle ont participé plus d’une vingtaine de parents bénévoles), cette dernière n’hésite pas à se retrousser les manches depuis huit ans déjà.

Derrière son geste, trois raisons principales. «D’abord, nous sommes dans un quartier privilégié et ce projet permet à nos enfants de réaliser en partie à quel point ils sont choyés. Ensuite, ce projet se veut écologique pour le recyclage des jouets que cela permet et, à mon sens, c’est encore plus symbolique, car l’environnement est l’avenir de nos enfants. Et la troisième raison, en fait, je devrais dire la première raison, c’est que j’assiste presque à chaque année au dépouillement d’arbre de Noël du Centre d’entraide et lorsque je vois les étoiles s’allumer dans les yeux des enfants, je suis touchée droit au cœur et je me rends compte que je retire autant de bonheur à donner que ces enfants en ont de recevoir leurs cadeaux», explique-t-elle.

Cette année, les cadeaux seront envoyés à trois organismes, soit le Centre d’entraide Thérèse-De Blainville, la Maison de la famille de Bois-des-Filion et Histoire de jouets, un organisme affilié au Panier d’épicerie populaire. Quant au grand dépouillement d’arbre de Noël, c’est ce samedi 13 décembre qu’il se déroulera, à l’école Saint-Pierre, également située à Sainte-Thérèse.

Hommage à Sonia Daviault

Cette 8e édition marquait aussi la dernière année d’implication de Sonia Daviault puisque dès l’an prochain, sa plus jeune quittera à son tour, à destination de l’école secondaire. Pour souligner son apport au projet Robin des Bois, un court hommage lui a été rendu. «Ton travail pour notre projet aura été extraordinaire et unique.» Le départ de Mme Daviault implique donc que la place est désormais disponible… «Je compte réorienter ma carrière, mais je ne dis pas que je n’irai pas emballer les cadeaux quelques heures advenant que le projet survive. Par contre, la relève n’est pas assurée. Nous croisons les doigts en espérant que d’autres mamans… ou papas se portent volontaires d’ici l’an prochain», a-t-elle conclu. Avis aux intéressés.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top