- PUBLICITÉ -
Le français, une langue en mouvement

(Photo Pierre Latour)

Le français, une langue en mouvement

La Francofête à l’Association Québec-France, Porte-des-Laurentides

L’ensemble des pays membres de la Francophonie ont uni leurs voix dans le cadre des activités entourant les célébrations de la Francofête 2010, qui aura lieu du 5 au 28 mars. Cette année, les organisateurs de l’activité, l’Association Québec-France, l’Office québécois de la langue française (OQLF) et l’organisme de la Francofête, mettent de l’avant la thématique du mouvement pour exprimer la vitalité de la langue française à travers les années. Les activités au programme iront en ce sens.

Ainsi, pour exprimer notre différence, le Québec a décidé de mettre de l’avant un slogan qui se veut rassembleur: Le français, une langue tout en mouvement. Pourquoi ce thème? «Pour célébrer une langue qui s’adapte aux réalités de la société, qui bouge en suivant le courant de la modernité et qui a, ou aura, toujours le mot juste pour exprimer l’évolution des mouvements de toute nature», peut-on lire dans le communiqué de presse de la Francofête.
«Dix mots ont été choisis pour évoquer le mouvement et démontrer le dynamisme, la richesse et la diversité de la langue française. Ces mots sont: baladodiffusion, crescendo, fusée, héliotrope, hop, marche, mobile, remue-méninges, tourbillonner et variant», de mentionner Louise Simoneau, présidente de l’Association Québec-France, Porte-des-Laurentides.

Au Québec, le parrain de l’édition 2010 est le médaillé olympique en ski acrobatique à Lillehammer, en 1994, Jean-Luc Brassard. «Ce titre de porte-parole et cette célébration de la langue française me rappellent l’enthousiasme qui m’animait lorsque, plus jeune, j’écoutais la description de différentes épreuves sportives», peut-on lire dans son mot de bienvenue.

Dans les Basses-Laurentides, les activités de célébration ont été organisées par l’Association Québec-France, Porte-des-Laurentides. Pour l’occasion, les passionnés de langue française sont invités à participer à la dictée grand public composée par l’auteur-compositeur-interprète Raôul Duguay. L’activité aura lieu le 21 mars dans les bibliothèques de Rosemère, Saint-Eustache, Lachute et Saint-Jérôme. La dictée sera composée de trois paragraphes de 100 mots. On y retrouvera des expressions de la région de Val-d’Or, d’Haïti et du village de Saint-Vincent du Val d’Or, en France. Des prix de présence seront remis aux gagnants de chaque bibliothèque municipale.

De plus, les élèves du secondaire de la Commission scolaire de la Seigneurie-des-Mille-Îles participeront à la fête avec une dictée trouée composée par Daniel Saint-Germain, de la régionale de la Cuivrée, en France. «Les étudiants québécois de notre régionale seront jumelés à ceux de l’Association régionale Alpes-Léman-Québec comprenant les villes d’Annecy, de Chambéry, D’Annemasse, d’Aix-les-Bains, de Cluse, de ville la Grand, d’Albertville, et de Thonon-les-Bains», explique la présidente de l’Association.

L’activité Écrivains publics est également au menu de l’édition 2010. Du 15 au 17 mars, deux écrivains seront à la disposition du public pour écrire des lettres pour des personnes éprouvant des difficultés avec l’écriture: une façon de renouer avec la langue française et de communiquer avec un être cher. L’activité se déroulera au Resto Pop de Sainte-Thérèse, situé au 61, rue Blainville Ouest, à Sainte-Thérèse, entre 11 h et 13 h 30.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top