- PUBLICITÉ -
La première école secondaire de Mirabel enfin inaugurée

(Photo Michel Chartrand)

La première école secondaire de Mirabel enfin inaugurée

Un projet de 14 millions de dollars

L’ambiance était à la fête, et la bonne humeur régnait en ce lundi matin 25 mai dernier. Et pour cause. En présence de la ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport, Michelle Courchesne, de la députée de Mirabel, Denise Beaudoin, des conseillers municipaux de Mirabel, gens d’affaires, commissaires d’écoles, enseignants, membres de la direction, représentants syndicaux et artisans du projet, la Commission scolaire de la Rivière-du-Nord (CSRDN) a procédé à l’inauguration officielle de l’école secondaire de Mirabel.

Un projet de longue haleine certes, mais combien rassembleur, que la ministre ne manquera pas de citer à qui veut l’entendre.
«L’inauguration d’une nouvelle école au Québec est un geste extrêmement important. Tous les élèves du Québec rêvent d’une école moderne comme celle de Mirabel. Soyez assurés qu’à partir d’aujourd’hui, partout où j’irai, je parlerai de Mirabel», a-t-elle déclaré, saluant au passage le beau partenariat qui existe entre la Ville de Mirabel et la CSRDN.

Située à proximité du Complexe du Val-d’Espoir, l’école secondaire de Mirabel affiche une superficie de 9 000 mètres carrés, distribuée sur trois niveaux. Les travaux ont débuté en août 2007 pour se terminer en décembre 2008. Au total, le projet a requis des investissements de l’ordre de 14 millions de dollars, dont une contribution financière à hauteur de 1 million de dollars de la Ville de Mirabel pour la construction d’un gymnase double, communautaire, pouvant servir à la fois aux élèves et aux citoyens. «La Ville a également déboursé 500 000 $ pour l’acquisition du terrain et la mise en place des infrastructures nécessaires (réseau d’aqueduc et d’égout sanitaire)», a ajouté Gérald Forget, conseiller municipal et représentant du maire.

Profitant de la tribune, le président de la CSRDN, Rémy Tillard a, quant à lui, souligné les nombreux avantages qui découlent de la construction de cette école. «D’abord la proximité de l’école pour plusieurs élèves, le temps de transport réduit pour d’autres, ensuite les activités pédagogiques, sportives et culturelles accessibles après les heures de classe. Bref, autant d’occasions qui développeront le sentiment d’appartenance tant chez les jeunes que pour la population en général», a-t-il indiqué. Un protocole d’entente a par ailleurs été signé par les représentants de la CSRDN et de la Ville de Mirabel relativement à l’utilisation des locaux et des infrastructures scolaires et municipaux.

La réussite scolaire

Dans la mire de la direction, la réussite scolaire des élèves qui franchiront le pas de la porte de l’école secondaire de Mirabel a été abordée à maintes reprises, notamment par le directeur même de l’école, Danis Carignan. «La première étape consistait à faire démarrer l’école. Nous pouvons dire: mission accomplie. Maintenant, cap sur la réussite scolaire et la diplomation de nos élèves», a-t-il avancé.

Pour ce faire, cinq thèmes constitueront le projet éducatif de cette école, à savoir le sentiment d’appartenance, le respect de l’environnement, le partenariat Ville/CSDRN, l’apprentissage de la langue française et le travail d’équipe des enseignants. En fonction depuis novembre dernier, l’école prévoit accueillir quelque 850 élèves dès septembre prochain.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top